19 juin 2024 5h32

Le petit mot boursier de Roger Lecut (01 aout 2022)

lecut petit mot 01-08-2022

Bien le bonjour,

Veuillez excuser mon irrégularité dans la parution de mon mot boursier mais c’est parfois difficile de répondre à toutes les exigences de la vie. En parlant de celle-ci, ce lundi, 32.228 personnes sont décédées du Coronavirus et 4.414.255 personnes en ont souffert.

Je vous parlais, il y a peu de la moyenne mobile. C’est un outil simple qui indique déjà si le marché est stable, en hausse ou en baisse. Vous me direz qu’il suffit de regarder le linéaire mais, il y a des nuances.

En effet, plus la période de la moyenne mobile est courte (par exemple : 10, 20 ou 50 jours) plus l’information qu’elle donne sera pertinente dans le court terme. A contrario, plus la période de la moyenne mobile sera longue (par 200 ou 350 ou 500 jours) plus l’information détectera les tendances à long terme. Toutefois, aujourd’hui, les gens sont impatients et il est rare de trouver de vraiment longues durées. Toutefois, il n’est pas rare de trouver sur ordi des unités de temps extrêmement courtes (semaine, jour et même heure). Les moyennes mobiles les plus courantes restent celles de 20 jours, 50, 100, 150 et 200 jours. La méthode la plus rentable est l’utilisation du croisement de la moyenne mobile par le cours et cela aussi bien à la hausse qu’à la baisse. .

Bien entendu, pour avoir le plus de chances de réussite, il faut que la moyenne mobile soit quasi plane lors de son percement, soit à la hausse, soit à la baisse.

Par exemple, si le percement à la hausse a lieu sur une moyenne encore légèrement à la baisse, vous risquez de voir le cours de votre action corriger à nouveau par après.

Naturellement, les fondamentaux ont leur rôle à jouer et rien ne vous empêchera de tenter votre chance lorsque la moyenne sera plus plate et même redirigée à la hausse.

En général, les traders utilisent plusieurs moyennes mobiles sur un graphique. Cela permet de s’informer sur les tendances à court terme et à long terme. Lorsque le cours franchit les niveaux de ces deux moyennes, les traders l’interprètent comme un signal fort à la hausse et à contrario, de faiblesse de cours à la baisse.

La bonne astuce décriée pourtant par certains est de considérer le croisement des moyennes comme un signal sérieux. Cela arrive assez fréquemment et les boursiers ont donné des noms bien significatifs à ce phénomène.

Lorsque la moyenne à 50 jours reperce à la hausse celle à 200 jours, c’est le baiser plaisant. (certains disent : croix d’or) et dans le sens inverse, lorsque la moyenne à 50 jours perce celle à 200 jours vers le bas, c’est le baiser mortel ou comme disent d’autres boursiers, la croix de la mort.

En clair, les traders qui suivent la valeur à l’achat interprètent le baiser mortel comme un signal de vente. À l’inverse, les traders possédant des positions vendeuses interprètent le baiser plaisant comme un signal d’achat.

Voilà, je vous montre maintenant des valeurs présentant des croisement de moyennes mobiles qui auraient dû vous aider à défendre votre portefeuille : quelques baisers mortels pour info. Toutefois, sur ce même graphique, regardez bien l’orientation de la moyenne à 50 jours. Si le cours évolue déjà au dessus de la moyenne à 50 jours, nous serions alors en territoire d’achat à court terme et si le baiser plaisant s’est formé, nous serions en période d’achat confirmée pour le long terme.

Voilà, à vous de réexaminer vos positions et de voir si le redressement des moyennes est bien porteur. Retenez surtout que les actions vous protègent non seulement de l’inflation mais que fondamentalement, c’est la classe d’actifs la plus rentable à long terme.

Bonne lecture Roger LECUT Gradué en Sciences Bancaires et Boursières

Roger Lecut

By Roger Lecut

Je propose un cours en ligne sur la cyclologie boursière accessible gratuitement. Des analyses boursières régulières des actions et indices boursiers. Gazette de l'investisseur avisé : Chaque mois et ceci depuis l'année 2003, je vous propose une gazette boursière pour investir en bourse. Dans cette gazette je présente et commente des graphiques boursiers de valeurs françaises et internationales. J'analyse aussi les indices internationaux (Cac 40, Nasdaq, Dow Jones, ...) en me basant essentiellement sur les graphiques et les cycles économiques et boursiers. J'étudie aussi les fondamentaux des sociétés et je prends aussi en compte le contexte économique actuel (santé des différents secteurs d'activité, conflits militaires, devises, stocks des matières premières, économie globale, ...). Bonne lecture à tous. Roger LECUT Professeur de Cyclologie boursière Ancien Administrateur et ancien Vice-Président d'INVESTA

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *