19 juin 2024 6h19

Le petit mot boursier de Roger Lecut (05 juin 2021)

Chers investisseurs,

Bien le bonjour,

C’est à nouveau des chiffres haussiers pour les bourses et malheureusement, concernant le Coronavirus, les chiffres atteignent ce matin, les 25.014 victimes.

J’ai beaucoup de choses à vous dire concernant la volatilité actuelle des marchés.

Tout d’abord, la croissance explosive des actifs numériques au cours de cette décennie a attiré des hordes d’investisseurs cupides qu’ils soient pros, amateurs ou à la recherche d’un profit rapide comme des spéculateurs sans foi, ni loi.

Nous voyons beaucoup de personnes qui montent en marche et sortent avec des gains et d’autres qui paniquent et vendent quand les choses tournent au vinaigre. Cela augmente la volatilité des marchés en exacerbant les gains ou les pertes.

Ce graphique forme une tête et épaules ; c’est la caractéristique d’une chute probable de grande ampleur. Vous connaissez certainement les avertissements de certains gouvernements qui veulent mettre en place une réglementation accrue et vous avez certainement entendu parler des tweets du patron de Tesla. Cela alimente les craintes, les envies et ajoute de l’huile sur le marché déjà nerveux.

Puis, les Chinois ont provoqué le krach en instaurant une répression de l’utilisation de la cryptomonnaie dans le pays. En fait, il est désormais interdit en Chine d’utiliser les monnaies numériques comme moyen de paiement ou d’offrir des services les utilisant. Les mordus et ceux qui veulent à tout prix conserver l’existence de ces nouvelles monnaies ne cessent de crier que c’est l’avenir et qu’il faut investir maintenant. Ils devraient pourtant savoir que le signal de la Chine est clair : Pékin ne desserre pas son emprise sur le marché et les autorités lancent un yuan numérique soutenu par l’État afin de maintenir les flux d’argent sous une surveillance stricte. De toute façon, il n’y a pas que la Chine qui désire mettre fin à ces monnaies « pirates » incontrôlables.

Le président de la FED aux USA, mettant en garde les investisseurs contre les risques potentiels des cryptomonnaies qui s’opposent au système financier a déclaré que la banque centrale américaine explorera les pistes développées par le gouvernement américain pour la création propre d’une monnaie numérique. Le président Powell a toutefois ajouté que la création de celle-ci pourrait servir de complément, et non de remplacement, de l’argent liquide et des formes numériques actuelles du dollar dans le secteur privé, telles que les dépôts dans les banques commerciales.

La crypto-monnaie pose déjà un problème de détection important en facilitant les activités illégales, y compris l’évasion fiscale. Même si les transactions de crypto-monnaie sont susceptibles de prendre de l’importance au cours de la prochaine décennie, le simple fait qu’un événement ou la déclaration d’un seul homme puisse créer de la panique montre clairement que la technologie n’est pas encore là pour ce type de produit. Les actions restent toujours aussi suivies mais la volatilité et la cupidité est bien présente :

Au cours des cinq derniers jours de bourse, le volume de négociation d’options PUT (ventes) a enregistré un décalage de 60,54 % par rapport au volume des options CALL ( d’achat). Cela sous-entant que les investisseurs effectuent des paris haussiers dans leurs portefeuilles. Il s’agit de l’un des niveaux d’achat de put le plus bas observé au cours des deux dernières années : il indique une cupidité extrême de la part des investisseurs.

Je parle quasi toujours des valeurs qui grimpent à la bourse belge. Pourtant, il y aurait quelques bonnes prises à faire dans celles qui n’ont pas encore retrouvé leur niveau de cotation d’avant la crise Corona. Voici celles que je viens de répérer qui commencent à être recherchées par les gros investisseurs. J’attire toutefois votre attention sur le fait qu’il est souvent préférable d’acheter une valeur lorsqu’elle évolue au-dessus de ses moyennes mobiles. (en dessous, votre achat est spéculatif):

Voilà, vous avez de quoi réflèchir, portez-vous bien et prenez-soin de vos proches.

Roger LECUT Professeur de Cyclologie boursière Gradué en Sciences Bancaires et Boursières Tribune à la Salle Boursière de Charleroi

Roger Lecut

By Roger Lecut

Je propose un cours en ligne sur la cyclologie boursière accessible gratuitement. Des analyses boursières régulières des actions et indices boursiers. Gazette de l'investisseur avisé : Chaque mois et ceci depuis l'année 2003, je vous propose une gazette boursière pour investir en bourse. Dans cette gazette je présente et commente des graphiques boursiers de valeurs françaises et internationales. J'analyse aussi les indices internationaux (Cac 40, Nasdaq, Dow Jones, ...) en me basant essentiellement sur les graphiques et les cycles économiques et boursiers. J'étudie aussi les fondamentaux des sociétés et je prends aussi en compte le contexte économique actuel (santé des différents secteurs d'activité, conflits militaires, devises, stocks des matières premières, économie globale, ...). Bonne lecture à tous. Roger LECUT Professeur de Cyclologie boursière Ancien Administrateur et ancien Vice-Président d'INVESTA

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *