19 juin 2024 5h13

Le petit mot boursier de Roger Lecut (07 aout 2021)

Chers investisseurs,

Le climat est vraiment bizarre ; en plus, il nous fait oublier la prudence avec le Coronavirus dont les cas confirmés atteignent 1.136.726 belges avec malheureusement 25.268 décès. Les pour et les contre « vaccinations » ajoutent encore aux tourments quotidiens. Gérer est devenu un vrai sport.

Heureusement, il y a des médaillés en finale. Investir aujourd’hui rapporte encore mais il faut essayer de bien comprendre les mécanismes. Voici l’ETF SPY qui copie les réactions des 500 valeurs de l’indice américain (SPX). C’est une suite d’ilots qui amène la valeur régulièrement à de nouveaux sommets et rien n’indique qu’il faille vendre.

Tout à l’air de bien fonctionner. Toutefois, si les gros porteurs continuent leurs achats, on commence à voir que les achats sont nettement moins importants qu’auparavant (volume graphique du bas). Il y a une nette divergence qui incite à la prudence.

La ligne A-D est un indicateur assez connu qui donne un aperçu utile des pressions internes du marché. Un investisseur averti doit être conscient de ses limites. Je parle d’une divergence avec l’intensité volumétrique. Moins de volume alors que l’indice est toujours corrélé avec l’évolution du cours. Ce n’est pas une bizarrerie ; la ligne AD évolue comme la ligne de cours mais elle est pondérée par l’importance du volume de la journée. Cela n’explique pas la divergence entre l’indicateur et le volume, mais cela applique un ajustement utile que beaucoup semblent ignorer. Pour cette raison, les chartistes pensent que la ligne de volume A-D est la plus utile des deux, car elle nous dit que, malgré la hausse des cours, le volume diminue et l’avance de la valeur cotée perd du soutien. A titre indicatif, j’ai pris 10 valeurs assez connues pour voir si ces tendances se contredisent et pourraient alors nous mettre en alerte.

International Paper, rapporte du 3,54 %, a un degré de cherté de 20,13 mais l’AD Line et le volume confirme le déclin.

La société intégrée de gaz et pétrole EQUITRANS MIDSTREAM CORP tente de retrouver son équilibre en perçant la moyenne mobile de 50 jours. Malgré un degré de cherté de 10,49, la valeur n’est guère recherchée.

La société d’électricité conventionnelle EDISON réussit une percée à la hausse, soutenue par une accumulation haussière et un volume qui reprend du tonus. Le degré de cherté est de 22,30 avec un rendement de 4,08 %.

Dans les utilities, DUKE ENERGY semble s’envoler, la ligne AD commence un retournement de tendance et le volume ne s’emballe pas. Avec un degré de cherté de 61,30, la valeur est chère malgré un yield de 3,61 %

La société bien connue CAMBELL SOUP chute lourdement. La ligne AD est restée muette alors que le volume a été très important au moment du décrochage. La société a un degré de cherté de 16,10 et un yield de 3,45 %.

)

AMGEN est une biotechnologique bien connue. Elle décroche en accord avec la ligne AD et le volume. Son degré de cherté est encore de 23,41 et le yield de 2,92 %

La firme PROCTER GAMBLE qui produit des biens de consommation personnelle a un degré de cherté de 25,74 et un yield de 2,35 %. On voit nettement que les institutionnels quitte le bateau avec des volumes en hausse.

L’électricité américaine a des hauts et des bas. SOUTHERN C° attire les investisseurs avec un PER de 20,37 et un yield de 3,99%Toutefois, un risque d’essoufflement semble se dessiner avec un revers de tendance de l’AD line et une baisse de volume.

La firme de télécommunications AT&T est en mauvaise posture confirmée par nos indicateurs mais le volume tend à diminuer.

La firme WALMART a le vent en poupe. Malgré un PER de 33,76, un yield de 1,50%, elle attire encore les investisseurs mais moins les gros institutionnels pour l’instant.

Voilà ma réflexion de ce samedi mitigé.

Bonne lecture et bon Week End – Roger LECUT Gradué en Sciences Bancaires et Boursières. Professeur de Cyclologie Boursière.

Roger Lecut

By Roger Lecut

Je propose un cours en ligne sur la cyclologie boursière accessible gratuitement. Des analyses boursières régulières des actions et indices boursiers. Gazette de l'investisseur avisé : Chaque mois et ceci depuis l'année 2003, je vous propose une gazette boursière pour investir en bourse. Dans cette gazette je présente et commente des graphiques boursiers de valeurs françaises et internationales. J'analyse aussi les indices internationaux (Cac 40, Nasdaq, Dow Jones, ...) en me basant essentiellement sur les graphiques et les cycles économiques et boursiers. J'étudie aussi les fondamentaux des sociétés et je prends aussi en compte le contexte économique actuel (santé des différents secteurs d'activité, conflits militaires, devises, stocks des matières premières, économie globale, ...). Bonne lecture à tous. Roger LECUT Professeur de Cyclologie boursière Ancien Administrateur et ancien Vice-Président d'INVESTA

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *