19 juin 2024 6h14

Le petit mot boursier de Roger Lecut (07 aout 2022)

lecut petit mot 07-08-2022

Chers investisseurs,

Le soleil persiste et les touristes adorent. Ils semblent ignorer la prudence recommandée. Le virus Corona en profite. En Belgique, son score est de 4.437.299 personnes contaminées et de 32.296 victimes. En Bourse, c’est pareil : on oublie la prudence et comme chaque média ou conseiller a sa petite idée sur l’avenir économique, les avis sont vraiment différents. La volatilité du marché diminue et cela est un bon signe également pour le degré de risque.

Il y a à nouveau de plus en plus de valeurs qui évoluent au-dessus de la moyenne à 50 jours et surtout de leur moyenne à 200 jours. La Bourse redresse la tête.

Le marché baissier semble brisé à bien des égards. C’est toujours la même histoire qui se répète.

Cyclologiquement, depuis plus d’un siècle, il y a des moments où il fallait être bullish (le taureau fonceur) sur le marché des actions et il y a des moments où il fallait craindre les attaques de l’ours (bearish). En ce moment, il y a trop d’incertitudes en géopolitique et en économie. La GUERRE en Ukraine, les craintes à Taiwan, l’inflation larvée de tous les produits m’incitent à dire que rester à l’écart pour le moment est probablement la solution la plus sage.

Bien entendu, en appliquant cela, le marché stagne et finit par s’effondrer. Il faut vivre avec la bourse et rechercher le rapport récompense/risque. Dans cette période agitée, il y a de beaux coups à faire et on a la possibilité de moyenner certaines en portefeuille. Acheter les mêmes valeurs à un prix bradé donne une moyenne d’achat nettement moindre et cela facilite les dégagements ou les prises de bénéfices dans le temps.

Vous le savez comme moi, la Bourse, c’est une suite de hauts et de bas. On doit se fixer des objectifs avec les graphiques et lorsque le prix envisagé est atteint, il est bon de se remettre en question et de voir si la position en portefeuille n’a pas pris trop d’importance : on ne met pas tous ses œufs dans le même panier.

Vous le savez aussi, il me semble logique à certains moments de se dire : Soyons patients, la bourse corrige, c’est cyclique, il faut laisser à certains le temps d’une prise naturelle de profits et profiter de cette baisse normale pour acheter à bon compte.

On se pose souvent la question : A ce stade, pensez-vous que la Bourse pourrait encore monter ? Les graphiques sont ce qu’ils sont : de simples indicateurs de tendance. Pour les optimistes, nous ne serions qu’au début d’un marché haussier séculaire.

Pour les pessimistes, on trouve des divergences négatives à tous les niveaux. Les graphiques montrent des signaux annonçant un recul probable avant que de nouveaux mouvements haussiers renversent la tendance.

Nous sommes donc dans une période « pas touche à la bourse » jusqu’à ce que le rapport récompense-risque favorise à nouveau un mouvement à la hausse.

La période de distribution des bénéfices indique déjà ce genre de mouvements. Regardez le graphique de BPost, il est éloquent.

Bien entendu, les investisseurs assistent à un changement de mentalité en ce moment : malgré les menaces, on est plus optimistes qu’il y a deux mois. Les pros et les investisseurs semblent plus enclins à « acheter sur les creux ». Mais, faut-il courir pour investir ? Si le marché continue de hausser, vous aurez gagné. Mais comme je viens d’en parler, il est plus sage d’attendre pour profiter des baisses inévitables ; cela est plus raisonnable.

Mais comment savoir si on ne rate pas la belle reprise prônée par certains ? Avec les moyennes, pardi ; je vous en ai parlé dernièrement. Mais, je vous donne une autre pratique de l’utilisation des moyennes mobiles.

Certains charts présentent plusieurs moyennes mobiles. Nous trouvons parfois une multitude de différentes périodes de moyennes tracées sur le même graphique. C’est joli comme présentation : les lignes de moyenne mobile traditionnelles sont remplacées par un ruban qui se déplaçant sur le graphique.

Les amateurs de ce procédé peuvent surveiller les expansions et les contractions de la largeur du ruban pour déterminer la force de la tendance et repérer les changements de tendance possibles. Si toutes les moyennes évoluent dans le même sens, cela indique une tendance forte. Les lignes à long terme et à court terme sont toutes d’accord sur la direction de la tendance.

Si toutes les lignes de moyenne mobile du ruban se déplacent vers le haut, les cours augmentent sur toutes les périodes et le titre semble évoluer dans une tendance haussière.

Comme vous le voyez, les transports reprennent aussi du poil de la bête : c’est aussi bon signe.

Si les lignes à court terme se croisent au-dessus des lignes à plus long terme, cela signale une nouvelle tendance haussière.

Si les lignes des moyennes mobiles à court terme se croisent en dessous de celles à plus long terme, la tendance à la baisse est bien présente.

Les chartistes trouvent aussi d’autres indications avec cette méthode :

Si toutes les lignes de moyenne mobile se tracent en parallèle, la tendance actuelle est forte.

Si les lignes de moyenne mobile s’éloignent au fil du temps (leur écart devient plus important), cela pourrait marquer la fin de la tendance actuelle.

Si le ruban se trace avec des lignes qui se rapprochent ou même se croisent, cela peut indiquer le début d’une nouvelle tendance.

En fait, ce ruban de moyenne mobile vous montre d’un simple regard ce qui se passe à long et à court terme si vous recherchez les tendances et les croisements de cette multitude de moyennes. Les différentes torsions du ruban et l’espace entre les lignes peuvent indiquer la force de la tendance et le changements de tendance en préparation. Jetons un coup d’œil sur les différents secteurs américains :

Vous voyez en effet les secteurs les plus porteurs en ce moment et si la tendance se confirme.

Et maintenant la statistique fondamentale pour comparer.

Je vous souhaite bonne lecture et profitez du soleil sans prendre de risques. Roger LECUT Gradué en Sciences Bancaires et Boursières.

Roger Lecut

By Roger Lecut

Je propose un cours en ligne sur la cyclologie boursière accessible gratuitement. Des analyses boursières régulières des actions et indices boursiers. Gazette de l'investisseur avisé : Chaque mois et ceci depuis l'année 2003, je vous propose une gazette boursière pour investir en bourse. Dans cette gazette je présente et commente des graphiques boursiers de valeurs françaises et internationales. J'analyse aussi les indices internationaux (Cac 40, Nasdaq, Dow Jones, ...) en me basant essentiellement sur les graphiques et les cycles économiques et boursiers. J'étudie aussi les fondamentaux des sociétés et je prends aussi en compte le contexte économique actuel (santé des différents secteurs d'activité, conflits militaires, devises, stocks des matières premières, économie globale, ...). Bonne lecture à tous. Roger LECUT Professeur de Cyclologie boursière Ancien Administrateur et ancien Vice-Président d'INVESTA

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *