19 juin 2024 7h07

Le petit mot boursier de Roger Lecut (08 mai 2022)

Chers investisseurs,

Bien le bonjour,

Les nouvelles ne sont pas toujours au mieux mais il y a des lueurs d’espoirs bien fondés. Le Corona tue encore : 31,552 victimes belges à ce jour et 4.088.336 personnes ayant subi la contamination et une bourse accusant parfais des moments de panique. Souvenez-vous de mon graphique avec la cyclologie des temps de hausse et des temps de déclin. 2022 est inévitablement une année charnière, mais elle est aussi une année ou le ciel va s’éclaircir. Les grands responsables de ce Monde vont faire le point et nous serons plus sereins pour les deux années qui arrivent. 2024 pourrait être aussi douloureux que 2008 mais ce sera aussi une année de rebond.

Le Monde change et je pense personnellement que les placements à taux zéro ou même à intérêt négatif sont révolus pour un bon lustre. Le pourquoi est simple ; l’inflation est bien ancrée et les prix des matières premières ne descendra probablement plus aussi bas. Nous allons apprendre à éviter les gaspillages et la planète s’en portera mieux. En bourse, le soutien des actions par les Etats ne sera plus maintenu et la Banque Centrale Européenne aura un taux des dépôts qui pourrait bien remonter à 1 % (donc en positif au lieu de – 0,50% actuellement). Soyons logique, ce taux futur restera donc à un niveau très bas et la menace d’une récession n’est pas à l’ordre du jour. L’or se maintient mais le bitcoin souffre avec beaucoup de douleurs.

La Bourse américaine résiste déjà et les « bullish » sont de retour.

Si vous prenez votre café en me lisant, sachez que vous avez en main, une figure emblématique du chartisme : c’est la tasse et sa anse.

Cette tasse se compose de deux hausses de consolidation et de deux creux (période de faiblesse). Le premier creux est plus important, il crée le fond de la tasse et le deuxième moins important crée le creux de la poignée de la tasse. L’ensemble est aligné et forme ce que l’on appelle aussi la ligne de cou dans la formation Tête et épaules. Lorsque vous verrez cette forme apparaître, sachez que c’est une figure de continuation à la hausse. OUF. Voyez l’exemple de COHEN AND STEERS ET DE REGENXBO en 2016 et la suite de l’évolution jusqu’en 2022.

Cette figure s’explique par la reprise en main d’une grande partie des acheteurs professionnels. La formation première de la tasse se dessine lorsque la vague de prises de bénéfices a lieu aux premiers frissons de correction après une grimpette assez longue. Dans le second plan, nous voyons la réaction des personnes qui achètent pour le long terme et estiment que la correction de la valeur est trop importante : c’est une opportunité d’achat. Bien entendu, il y a toujours ceux qui sont convaincus ou qui lisent en retard des infos qui avaient provoqué la chute de la valeur et qui profitent de ce rebond pour vendre enfin à meilleur cours. Mais les volumes des transactions diminuent et la tendance devient haussière avec de suite des gros volumes une fois que l’on dépasse le bord de la tasse (la ligne de cou). Alors, vient le moment de la prédiction. Vous mesurez la profondeur de la tasse et vous le reportez à l’envers. Vous verrez ainsi le nouvel objectif. Comme toujours, il y a deux écoles et certains préconisent de ne reporter que la moitié de la profondeur de la tasse pour un objectif plus prudent. Naturellement, il ne faut pas voir des tasses partout. Une bonne tasse doit se former après une belle période de hausse (plusieurs jours) de belle ampleur (disons environ 10 %) . Alors, comme les chartistes aiment les belles formes, il faut que la tasse soit belle et arrondie avec une ligne continue et non erratique. Une formation en « V » n’est pas une tasse. Il faut aussi que le fond de la tasse soit inférieur à 50 % de la hausse précédant la formation de celle-ci. Ajouter à cela, que la anse de la tasse doit se trouver à la droite de la formation et cette poignée ne peut dépasser de 50 % l’amplitude de la tasse. Voilà, buvez votre café avant qu’il ne refroidisse. Voyons maintenant la volonté de repartir à la hausse de certaines de nos actions belges.

Voilà, j’ai bu mon café, le soleil est mitigé. Je vous laisse, mon jardin me tend les bras.

Roger LECUT Gradué en Sciences Bancaires et Boursières Professeur de Cyclologie Boursière

Roger Lecut

By Roger Lecut

Je propose un cours en ligne sur la cyclologie boursière accessible gratuitement. Des analyses boursières régulières des actions et indices boursiers. Gazette de l'investisseur avisé : Chaque mois et ceci depuis l'année 2003, je vous propose une gazette boursière pour investir en bourse. Dans cette gazette je présente et commente des graphiques boursiers de valeurs françaises et internationales. J'analyse aussi les indices internationaux (Cac 40, Nasdaq, Dow Jones, ...) en me basant essentiellement sur les graphiques et les cycles économiques et boursiers. J'étudie aussi les fondamentaux des sociétés et je prends aussi en compte le contexte économique actuel (santé des différents secteurs d'activité, conflits militaires, devises, stocks des matières premières, économie globale, ...). Bonne lecture à tous. Roger LECUT Professeur de Cyclologie boursière Ancien Administrateur et ancien Vice-Président d'INVESTA

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *