19 juin 2024 5h36

Le petit mot boursier de Roger Lecut (18 février 2023)

lecut petit mot 18-02-2023

Chers Investisseurs,

La Bourse est bien vivante mais elle déconcerte en ce moment. Pourtant les choses prévues arrivent et les investisseurs peu habitués semblent désemparés.

La FED a de nouveau transmis un message brûlant et le marché obligataire l’a finalement compris. Toutefois, les investisseurs boursiers continuent d’ignorer la menace d’une flambée des taux d’intérêt. Les actions résistent à qui mieux mieux. Pourtant des firmes connues, comme Goldman Sachs et Bank of America s’attendent à ce que la FED augmente à nouveau ses taux d’intérêt trois fois cette année. Les chiffres du chômage ne montent pas ; bien au contraire et l’inflation persiste et le marché du travail reste résilient. Les marchés monétaires prévoient un taux terminal de 5,3 % d’ici juillet mais d’autres spécialistes pensent que nous pourrions atteindre les 5,5 %. Une baisse ne se ferait pas avant le mois de septembre ; beaucoup d’économistes ne s’attendent d’ailleurs pas à une baisse cette année. Alors, l’investisseur essaie de trouver des gains ou de se préserver des pertes en recherchant toutes les possibilités mais le marché est et demeure dangereux. Les gens ne tiennent plus parole et le mensonge dans des sociétés connues s’implante de plus en plus.

Par exemple, le Groupe Trafigura dont le siège est à Singapour et est le principal actionnaire de Nyrstar occupe une position de premier plan dans le secteur du négoce de matières premières. Son excellente connaissance du marché, ses ressources mondiales et sa logistique efficace lui permettent d’acheminer les marchandises en temps et en lieu. C’est bien dit sur le papier mais en lisant quelques infos récentes, on apprend que le groupe déclare que certaines cargaisons de nickel qu’il avait reçues s’avéraient ne pas contenir le métal et parle de « fraude systématique ». Ces fausses livraisons pourraient lui coûter 600 millions de dollars. Il dit qu’il a acheté du nickel, le produit très recherché pour les véhicules électriques. Il s’est fait arnaquer et entre en justice pour défendre ses droits.

La Bourse des actions reste sereine mais les investisseurs rouent dans les brancards. On achète à tout vent.

Le meilleur gain de vendredi était MEIHUA, une société de technologie médicale cotée au Nasdaq avec une hausse de 34,49 %. Pourquoi ??

La société FNB BLACK ROCK US CARBON TRANSITION cotée au Nyse affiche un volume de transactions anormales ; pourquoi ??

La société PROMETHEUX BIOSCIENCES vient de monter très fort depuis décembre ; mais le chef financier vient de vendre un beau paquet de titres : pourquoi ? ?

La société d’articles de sport HIBETT garde son trend haussier et son degré de cherté n’est que de 9,02 Pourquoi ??

Les investisseurs achètent des actions américaines à un rythme accéléré depuis début janvier et cela dépasse même le pic de 2021. Cela vous l’ignorez sans doute, ces achats importants d’actions ont atteint en moyenne 1milliard et demi de dollars par jour. Et cela n’est guère étonnant, les transactions se sont faites sur des valeurs connues comme TESLA et NVIDIA. Cela a d’ailleurs fait bondir le Nasdaq de 11 % le mois dernier.

2020, selon FactSet. données.

Si je regarde les secteurs les plus achetés, je trouve que les technos retrouvent une plus belle place. Mais à quel prix ??

Cette société ENTEGRIS spécialisée dans l’équipement et matériaux semi-conducteurs a un degré de cherté de 42,34 points.

APPLE revient à la surface avec toutefois un degré de cherté de 25,92

ADOBE le spécialiste en logiciels affiche un degré de cherté de 35,35.

Les logiciels ASURE SOFTWARE ont un degré de cherté de 41,17

La techno AGILYSYS est attirante avec un trend haussier bien installé mais elle coûte plus de 200 fois les bénéfices.

Devant tant d’incertitudes sur les marchés boursiers et disons le, la grande inconnue concernant les décisions de la FED avec les hausses de taux et disons le, la faiblesse actuelle des titres de croissance, l’or souvent discrédité, mérite aussi un peu d’attention. Il couvre le capital actions en cas de chute ou de correction sévère.

La semaine prochaine, je prendrai l’air dans mon jardin. La nature a aussi ses exigences.

Bien à vous.

Roger LECUT GRADUE EN SCIENCES BANCAIRES ET BOURSIERES .

Roger Lecut

By Roger Lecut

Je propose un cours en ligne sur la cyclologie boursière accessible gratuitement. Des analyses boursières régulières des actions et indices boursiers. Gazette de l'investisseur avisé : Chaque mois et ceci depuis l'année 2003, je vous propose une gazette boursière pour investir en bourse. Dans cette gazette je présente et commente des graphiques boursiers de valeurs françaises et internationales. J'analyse aussi les indices internationaux (Cac 40, Nasdaq, Dow Jones, ...) en me basant essentiellement sur les graphiques et les cycles économiques et boursiers. J'étudie aussi les fondamentaux des sociétés et je prends aussi en compte le contexte économique actuel (santé des différents secteurs d'activité, conflits militaires, devises, stocks des matières premières, économie globale, ...). Bonne lecture à tous. Roger LECUT Professeur de Cyclologie boursière Ancien Administrateur et ancien Vice-Président d'INVESTA

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *