19 juin 2024 6h19

Le petit mot boursier de Roger Lecut (20 aout 2021)

Chers investisseurs, bonjour,

Les promesses « talibaniques » ou « sataniques », le nouvel envol des cas confirmés de Covid (1.161.558 en Belgique) et les décès quasi inévitables (25.312 belges) ne semblent pas trop effrayer le Monde braqué sur les vacances, les loisirs, le soleil, les réunions et la bonne humeur. Il faut bien entendu se détendre d’autant plus que la Bourse donne des signes parfois peu rassurants.

Le Monde change, le climat change et ma Banque aussi. J’ajouterai que les médias changent encore plus.

Zapper sur les différentes chaînes de TV vous brouille l’esprit et parfois le raisonnement logique semble illogique. Mais qui a raison ? Qui a fauté ? Bien sûr, ce n’est pas moi, c’est l’autre. En attendant, la lumière et le chauffage devraient rester dans nos foyers. C’est une vraie bonne nouvelle mais ce n’est pas pour demain.

On est sur le point de trouver des solutions avec le nucléaire qui serait moins polluant (sauf les déchets) que les éoliennes, les centrales à gaz et les barrages. La nouvelle en Belgique, et cela vous le savez, c’est que les centrales nucléaires vont être fermées. A la lecture des infos et des commentaires sur ce sujet, personne n’a voulu, personne n’a demandé cela. Si l’hiver est rude, décembre et janvier seront des mois où les braseros et les pneus empesteront encore les quartiers des villes.

Cela fait quand même tressaillir la bourse et les indicateurs montrent des dégagements parfois précipités ; les cygnes noirs réapparaissent ; cela fait sinistre dans nos cieux sans soleil.

Les « ours » comprenez les baissiers sont à 59 % contre les « taureaux » comprenez les haussiers. Hier la cata avec des baisses de parfois 5 % et aujourd’hui, le sourire revient. Diable, cela aurait pu être le krach tant décrié par des brokers intéressés. A l’ouverture des personnes se précipitent pour « sauver » leurs économies et de nouveau vendent sans trop bien réflèchir ; il est vrai que les médias insistent sur l’attitude de « Robinhood » qui a décroché après des achats à l’aveuglette. Dure leçon pour les jeunes qui veulent « investir » mais surtout pour le grand nombre d’entr’eux qui veulent « spéculer » comme au casino. Par exemple, Progenity a pris une calotte de 54,30%.

Mais si le Monde boursier a été bousculé, il permet de réagir sans panique en observant bien l’attitude des traders de métier. SOFINA a chuté jeudi de 2,42 % et cela après déjà une autre correction due aux avis de « conseillers ».

En effet, des articles citaient la valeur surestimée après sa hausse sans fin et conseillaient de la vendre. Le volume des titres cédés a atteint 11.349 le 6 août, 43.173 le 9 août, 12.245 le 16 août et 23.041 le 19 août. Fallait-il vendre ? Bien entendu, il est toujours judicieux de prendre un beau bénéfice lorsque la valeur commence à s’essouffler mais pas de panique. Le cours de bourse, c’est l’actualisation des bénéfices futurs et SOFINA est très prometteuse à ce sujet. Alors que faire ce vendredi matin ? Le flux baissier a été stoppé et des achats ont repris tout au long de la journée. Avec toutefois des volumes moins importants mais le trend reste toujours sécurisé. Nous sommes revenus au dessus de la moyenne mobile et l’accumulation-distribution est toujours positive. Reste le Master-Momentum qui repasse déjà la ligne zéro à la hausse.

Franchement, après un return cette année de 56,56 % en 52 semaines, le titre peut se permettre de souffler et la baisse peut être mise à profit pour quelques emplettes. L’or et l’argent reprennent des couleurs.

Le pétrole commence à descendre sauf à la pompe et il faut 1,17 Dollar pour acheter un Euro.

Le climat n’incite pas à l’achat d’actions mais quelques valeurs semblent encore ignorer la tendance latérale qui commence à se dessiner. D’autres qui plongeaient comme ANHEUSER-BUSCH-INBEV sont dans le collimateur des professionnels et méritent l’attention de l’investisseur. Les moyennes mobiles ont aussi leur rôle à jouer : acheter sous la moyenne est un achat spéculatif.

Voilà terminé mon petit tour d’horizon. Faites attention à vous, à la tendance boursière et à votre santé.

Profitez bien du soleil quand il est là !!

Bien à vous Roger LECUT Gradué en Sciences Bancaires et Boursières Professeur de Cyclologie Boursière Tribune à la Salle Boursière de Charleroi.

Roger Lecut

By Roger Lecut

Je propose un cours en ligne sur la cyclologie boursière accessible gratuitement. Des analyses boursières régulières des actions et indices boursiers. Gazette de l'investisseur avisé : Chaque mois et ceci depuis l'année 2003, je vous propose une gazette boursière pour investir en bourse. Dans cette gazette je présente et commente des graphiques boursiers de valeurs françaises et internationales. J'analyse aussi les indices internationaux (Cac 40, Nasdaq, Dow Jones, ...) en me basant essentiellement sur les graphiques et les cycles économiques et boursiers. J'étudie aussi les fondamentaux des sociétés et je prends aussi en compte le contexte économique actuel (santé des différents secteurs d'activité, conflits militaires, devises, stocks des matières premières, économie globale, ...). Bonne lecture à tous. Roger LECUT Professeur de Cyclologie boursière Ancien Administrateur et ancien Vice-Président d'INVESTA

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *