19 juin 2024 6h05

Le petit mot boursier de Roger Lecut (21 mars 2021)

Bien le bonjour chers investisseurs,

Le soleil semble provoquer un tel besoin de liberté que les manifestations reprennent un peu partout malgré les 22.650 décès du Corona en Belgique. Rien ne semble arrêter l’envolée boursière et pourtant, sur une base technique, on commence à voir des signes d’essoufflement. En effet, beaucoup de gens s’inquiètent chaque fois que l’on atteint un sommet du marché. On se dit que les mordus de la bourse vont respirer un peu avant de continuer les achats et que les investisseurs se basant sur le fondamental s’attendent aussi à voir l’inflation gagner du terrain et mettre fin à l’envolée boursière la plus longue depuis 1900. En Bourse, il faut être confiant dans ses convictions et se dire qu’il faut toujours regarder le windbag. C’est ce genre de tuyau en tissu indiquant la direction du vent près des petits aéroports de tourisme et dans bien des jardins aux USA.

Pour rechercher la direction du vent boursier, c’est difficile pour beaucoup de rechercher les infos techniques et les données fondamentales. De plus, il faut pouvoir les comprendre. Laissons de côté les ratios fondamentaux et jetons un coup d’œil sur deux indicateurs d’analyse technique simples à utiliser. Ils donnent bien souvent une base solide pour la prise de décision de vendre, d’acheter ou de conserver. Les techniques basiques les plus utilisées par des non-professionnels sont l’oscillateur du volume des cours (PMO) et le volume sur la balance des cours (OBV) qui forment actuellement des divergences négatives par rapport à l’évolution du cours de l’indice boursier le plus représentatif aux USA. Les principaux avantages de L’indicateur Volume Oscillator (PMO) sont sa capacité à fournir des signaux clairs et simples pour interpréter le comportement des prix dans un marché de tendance. Il peut être utilisé aussi bien pour les opérations à court terme que pour les opérations à long terme. Les investisseurs étudient alors les divergences entre l’indicateur et l’évolution des cours pour mieux prendre en considération le risque du marché et son possible essoufflement lorsqu’il évolue dans une tendance précise. La divergence est dite négative lorsque le cours fait un sommet plus haut que le sommet précédent et que les indicateurs font un sommet en dessous du sommet précédent. Les analystes techniques disent alors que le cours boursier perd de la force interne et que cela risque d’apporter un retournement de tendance. Cela se passe en ce moment sur l’indice américain du SP-500. (500 valeurs américaines)

L’autre indicateur est l’On-Balance-Volume (OBV). Lui est simple à comprendre. Il s’agit d’un volume cumulatif, calculé en ajoutant ou en soustrayant le volume quotidien en fonction de la clôture ou de la baisse des prix. Il est facile de comprendre que, bien que le cours fasse de nouveaux sommets, le volume qui se réduit ne confirme pas l’évolution des cours. En regardant le graphique de l’indice américain, ces deux indicateurs disent ouvertement par les divergences négatives de l’orientation des indicateurs avec l’orientation du graphique des cours, que la hausse récente ne se justifie pas d’une façon technique.

Les professionnels s’inquiètent de voir s’il y a des problèmes semblables sur d’autres indicateurs ; ils savent alors si cet avertissement annonce des mesures de correction du marché du moins à court terme. En conclusion, ces deux indicateurs nous donnent simplement une idée de la direction prochaine et probable de l’évolution du marché. Le graphique de droite (ci-dessus en OXO) indique un double top. Cela signifie aussi, un danger de retournement de tendance.

Nous avons aussi une autre vision du marché qui nous indique que 68 % des brokers américains pensent encore et toujours à la hausse et que 79 % des actions évoluent encore au-dessus de leur moyenne mathématique de 200 jours. Bref, regardez votre windbag et vous pourrez dire la direction du vent boursier. Voici quelques valeurs qui l’ont en poupe…je parle du vent !!…du vent boursier.

Et maintenant un coup d’œil sur les bourrasques belges et françaises.

Et bien voilà, bonne lecture et bonnes vacances de Pâques. Il se pourrait que j’en prenne aussi.

Bien à vous Roger LECUT Professeur de Cyclologie Boursière.

Roger Lecut

By Roger Lecut

Je propose un cours en ligne sur la cyclologie boursière accessible gratuitement. Des analyses boursières régulières des actions et indices boursiers. Gazette de l'investisseur avisé : Chaque mois et ceci depuis l'année 2003, je vous propose une gazette boursière pour investir en bourse. Dans cette gazette je présente et commente des graphiques boursiers de valeurs françaises et internationales. J'analyse aussi les indices internationaux (Cac 40, Nasdaq, Dow Jones, ...) en me basant essentiellement sur les graphiques et les cycles économiques et boursiers. J'étudie aussi les fondamentaux des sociétés et je prends aussi en compte le contexte économique actuel (santé des différents secteurs d'activité, conflits militaires, devises, stocks des matières premières, économie globale, ...). Bonne lecture à tous. Roger LECUT Professeur de Cyclologie boursière Ancien Administrateur et ancien Vice-Président d'INVESTA

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *