19 juin 2024 6h57

Le petit mot boursier de Roger Lecut (29 janvier 2022)

Chers Investisseurs,

Déjà un mois d’écoulé en 2022. Cela passe vite. Et ainsi va janvier, ainsi va l’année. L’aube d’un nouveau millésime apporte toujours de l’espoir et certifier que ce dicton est toujours d’actualité serait peut être mensonger. Toutefois, il faut bien se dire que lorsque cela réussit, on en parle beaucoup et si cela ne s’avère pas vraiment, on préfère ne plus en parler. Il faut bien remplir les journaux.

C’est vrai que la Bourse donne des frissons un jour et que le lendemain, tout semble aller pour le mieux. C’est vrai aussi que les secteurs décriés reviennent à grands coups d’achat dans les portefeuilles des holdings et autres sociétés d’investissement.

C’est encore plus vrai que ceux qui paniquent font le bonheur des autres. Restons les pieds sur terre. Et appliquons la règle : S’informer, réflèchir et agir.

La volatilité est pareille à celle de janvier 2021. Les technos alternent des hausses et des baisses importantes mais finalement, à part l’effet de crainte et de cupidité successive, les valeurs évoluent dans un trend historiquement haussier. Nous devrions le maintenir en 2022. Il faudra attendre le trimestre prochain pour analyser les chiffres mais la production reprend, on manque de personnel et les commandes affluent.

Vous voyez, un rien et une valeur explose. Que cela soit une bonne ou une moins bonne nouvelle, la Bourse est devenue très volatile. Cela va faire le jeu des brokers et si vous ne restez pas les pieds sur terre, bonjour les dégâts. Il y a bien entendu les hausses de taux attendues et cela est mauvais pour les actions mais si on hausse les taux pour lutter contre l’inflation, il faut aussi savoir que les actions protègent de l’inflation. Votre investissement prend en partie la nouvelle évaluation des biens détenus par la firme alors qu’une obligation vous remboursera éventuellement avec des ronds de carottes. Nous sommes dans un Monde qui évolue tellement vite que des pelotons entiers de personnes désorientées peinent à garder la tête au dessus de cette vague informatique. Ce ne sera plus jamais comme avant et il faudra s’y faire. Les débats ne servent quasi à rien. Ils nous font passer le temps et perdre beaucoup d’argent. Nous vivons avec deux camps qui clament haut et fort qu’ils ont raison. Déjà, les discussions qui tournent au ridicule sur la Covid commencent à s’essouffler. On en a marre et il faut vraiment chercher à travers des statistiques chiffrées qui disent que tout va mieux, la triste réalité des choses. Ce matin, il y a 3.055.925 personnes contaminées et hélas 28.957 décès officialisés. C’est énorme mais le nord du pays envisage déjà de supprimer les contrôles CTS durement imposés et d’autoriser à nouveau la pleine liberté. Il y a à peine quinze jours, on voulait imposer à tous la vaccination et on parlait de la quatrième dose. Maintenant que le Monde entier a besoin de liberté, on est sur le point de tout autoriser. Il est vrai qu’il faut faire revivre les aéroports, les lieux de détente, les joies de la natation et le bien manger. C’est la vie et comme rien ne peut l’arrêter, il faut toujours oser investir à bon escient. Voici quelques valeurs qui donnent à réflèchir.

En un mot, ce qui est décrié un jour, ne l’est plus le lendemain. Regardez le bond de Galapagos qui développe des médicaments avec de nouveaux mécanismes d’action pour lutter contre les maladies inflammatoires et la fibrose pulmonaire. La trésorerie est plus importante que la capitalisation boursière. Le refus d’un médicament aux USA et le manque d’autres à l’étude dans le pipeline ont plombé le titre. Toutefois, les capitaux restent en ligne de mire pour les candidats à l’absorption éventuelle.

Voilà, bonne lecture et un sourire au prochain soleil boursier. Roger LECUT Gradué en Sciences Bancaires et Boursières Professeur de Cyclologie Boursière.

Roger Lecut

By Roger Lecut

Je propose un cours en ligne sur la cyclologie boursière accessible gratuitement. Des analyses boursières régulières des actions et indices boursiers. Gazette de l'investisseur avisé : Chaque mois et ceci depuis l'année 2003, je vous propose une gazette boursière pour investir en bourse. Dans cette gazette je présente et commente des graphiques boursiers de valeurs françaises et internationales. J'analyse aussi les indices internationaux (Cac 40, Nasdaq, Dow Jones, ...) en me basant essentiellement sur les graphiques et les cycles économiques et boursiers. J'étudie aussi les fondamentaux des sociétés et je prends aussi en compte le contexte économique actuel (santé des différents secteurs d'activité, conflits militaires, devises, stocks des matières premières, économie globale, ...). Bonne lecture à tous. Roger LECUT Professeur de Cyclologie boursière Ancien Administrateur et ancien Vice-Président d'INVESTA

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *