19 juin 2024 5h28

Le petit mot boursier de Roger Lecut (30 avril 2022)

Chers investisseurs,

Bien le bonjour. Le climat boursier reste aussi tendu que la GUERRE en Ukraine et l’évolution du Coronavirus. Nous en sommes à 4.056.448 contaminations et 31.439 décès. Bref, il n’y a pas lieu de pavoiser. Comme les cours boursiers sont particulièrement volatiles en ce moment, il est bon de rappeler une figure chartiste bien connue.

Cette figure n’est pas à confondre avec la figure bien connue du carcan ou canal haussier ou baissier. Dans cette formation (vue ci-dessus), le cours évolue entre une ligne de résistance et une ligne de support. La grande remarque, c’est que ce carcan est composé de lignes parallèles. Ce n’est pas le cas avec la formation dite biseau ou coin ou wedge car les lignes convergent progressivement l’une vers l’autre.

Si l’évolution des cours est importante, dans ces deux cas de figures (vue ci-dessus), ce sont les volumes qui sont importants et à surveiller en premier. C’est une figure de retournement de tendance. Les volumes diminuent, le cours s’essouffle avec moins d’acheteurs (en cas de biseau ascendant) et moins de vendeurs (en cas de biseau descendant). Dans le temps de ce phénomène, les volumes d’échange sont de plus en plus faibles et reprennent vraiment vigueur au moment du changement de tendance. L’astuce est de prédire l’objectif du cours. Il y a deux écoles : certains l’estiment en prenant la taille du biseau au début de sa formation et le reportent au point de cassure ou pullback. La deuxième école trace une parallèle à la droite de support ou de résistance comme sur l’image 4 et arrive quasiment à la même conclusion.

Il est important de considérer que tout mouvement en dehors de ces lignes ne signifie pas la fin de la figure chartiste. On trouve régulièrement des faux signaux provoqués par les algorithmes des professionnels sur les marchés financiers. Ces tromperies dupent régulièrement les investisseurs ou les traders crédules. En jouant de la sorte, des pros très avertis empochent régulièrement de petits bénéfices en supplément ; alors le conseil , si vous utilisez cette forme de chart, basez vos décisions sur une longue période de temps. Vous me direz : alors prenons d’autres figures moins trafiquées !! Ce serait dommage car la prévision de ces figures chartistes est assez sûre comme pouvoir prédictif. Des études récentes démontrent que le biseau descendant n’a qu’une marge d’erreur de 10 % et l’ascendant de 20 %. Cela vaut la peine de ne pas l’oublier. Voici des biseaux ascendants (voir le moment du retournement de tendance)

Voici des biseaux descendants (voir le moment du retournement à la hausse)

Voilà, je pense que vous avez compris ces deux formations de retournement de tendance. Voyons maintenant ce qui résiste encore à la bourse de Bruxelles.

Voilà, bonne lecture, bonne fête du travail et surtout profitez du soleil. Roger LECUT Gradué en sciences bancaires et boursières.

Roger Lecut

By Roger Lecut

Je propose un cours en ligne sur la cyclologie boursière accessible gratuitement. Des analyses boursières régulières des actions et indices boursiers. Gazette de l'investisseur avisé : Chaque mois et ceci depuis l'année 2003, je vous propose une gazette boursière pour investir en bourse. Dans cette gazette je présente et commente des graphiques boursiers de valeurs françaises et internationales. J'analyse aussi les indices internationaux (Cac 40, Nasdaq, Dow Jones, ...) en me basant essentiellement sur les graphiques et les cycles économiques et boursiers. J'étudie aussi les fondamentaux des sociétés et je prends aussi en compte le contexte économique actuel (santé des différents secteurs d'activité, conflits militaires, devises, stocks des matières premières, économie globale, ...). Bonne lecture à tous. Roger LECUT Professeur de Cyclologie boursière Ancien Administrateur et ancien Vice-Président d'INVESTA

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *