19 juin 2024 6h13

Le petit mot boursier de Roger Lecut (31 juillet 2021)

Chers investisseurs,

Nous venons de recevoir plus de libertés et beaucoup de monde en profite pour essayer de retrouver la vie d’avant. Mais, ce monde épris de libertés, oublie que le danger du Corona est toujours bien présent : 1,127,715 cas en Belgique et le bilan des victimes s’élève à 25,241.

Difficile de garder le moral car le climat a bien changé, les catastrophes s’enchainent et certains prédisent la fin de la domination de l’homme sur la planète en 2040. Il faut garder raison et ne pas tomber dans la série dramatique des prévisions à la Nostradamus. Les scoops font toujours vivre les médias. Mais cette situation amène aussi de belles opportunités d’achat. L’indice or & argent prend de temps à autre des pauses mais progresse par échelons.

Comme le montre parfaitement ce graphique, l’évolution du cours est à un moment critique qui pourrait bien être une belle opportunité d’achat. Après avoir recoupé à la hausse la moyenne exponentielle à 20 jours, le cours pourrait bien en effet, recouper les moyennes mathématiques à 39 et 200 jours. C’est à jouer mais, il se pourrait aussi que ces deux moyennes se coupent vers le bas et ce croisement serait un « baiser mortel » peu confortable.

La Bourse se porte bien malgré des épisodes de prise de bénéfices mais quand on voit le chemin parcouru par l’indice phare américain, il y a de quoi s’inquiéter ; on est passé de 10.723 points le 12 août 2011 à 34.935 points le 30 juillet 2021 soit une progression de plus de 218 % soit un e plus-value moyenne de quasi 22 % l’an.

Essayons de comprendre le mécanisme évolutif de l’actionnaire qui veut gérer son portefeuille au mieux.

Ce que chacun devrait apprendre à maitriser, c’est le , disons la façon dont les actions montent, se consolident pendant un laps de temps, puis marquent leur prochain départ en éclatant au-dessus de la consolidation.

Amazon nous montre un bel exemple de ce genre de consolidation avec un plafond finalement percé. Pour les traders, ces périodes, comprenez des zones de consolidations avec des évasions sont vraiment intéressantes car elles permettent de voir les cassures. Elles sous-entendent que les investisseurs anciens ou nouveaux sont prêts à payer plus cher pour l’action qu’ils ne l’auraient fait auparavant.

Cette psychologie de l’investisseur est importante. Logiquement, quand votre action monte au-delà de vos espérances, vous commencez naturellement ou plutôt logiquement à penser que l’action est trop chère pour son flux de bénéfices attendus. Alors, vous êtes tentés de vendre comme beaucoup d’autres d’ailleurs. Vous conservez la valeur ou vous vendez. Si cette deuxième option est massive, cela se ressent et marque une pause de consolidation dans le graphique. Alors, le temps s’écoule et l’action est moins recherchée. Nous évoluons dans une période de tendance latérale pendant plusieurs mois, même parfois une ou deux années. Bien souvent, ces bonnes actions descendent de leur piédestal et les médias les délaissent.

Mais la société continue de vivre et continue surtout à aligner des bénéfices souvent au-dessus des attentes. C’est alors que les investisseurs recommencent à s’intéresser au titre. L’action atteint de nouveau d’anciens sommets, teste le plafond du carcan à plusieurs reprises. Cela veut dire, que vous allez payer plus cher et que vous êtes prêt à donner encore plus pour l’action suivie. Les médias n’hésitent d’ailleurs pas à donner de nouvelles perspectives sur le titre et le départ d’un nouveau cycle haussier est donné.

La cyclologie boursière permet de surveiller le comportement des investisseurs vis-à-vis d’une action. C’est pour cela que chaque semaine, mes graphiques vous disent avec ma sélection si le cours de l’action choisie est bon pour un achat. J’évite en effet les cours faibles et les valeurs en consolidation ou délaissée. Pour beaucoup d’investisseurs, le cours de l’action gère leurs intentions de vendre ou d’acheter ; la cyclologie boursière y ajoute la réflexion et la pulsion d’agir après information.

L’un des plus beaux signaux d’achat pour les investisseurs est la configuration d’une action qui atteint un nouveau sommet, qui s’arrête puis continue sa course. Ces trois étapes successives montrent un signe de création d’une dynamique allant entraîner une prochaine course haussière.

Et bien voilà, malgré tous nos malheurs causés par la pandémie et le climat, des actions sont encore bien là pour nous apporter du réconfort. L’argent ne fait pas le bonheur mais il y contribue.

Et bien voilà, passez un bon week-end.

Roger LECUT Gradué en Sciences Bancaires et Boursières Professeur de Cyclologie Boursière Tribune à la Salle boursière de Charleroi

Roger Lecut

By Roger Lecut

Je propose un cours en ligne sur la cyclologie boursière accessible gratuitement. Des analyses boursières régulières des actions et indices boursiers. Gazette de l'investisseur avisé : Chaque mois et ceci depuis l'année 2003, je vous propose une gazette boursière pour investir en bourse. Dans cette gazette je présente et commente des graphiques boursiers de valeurs françaises et internationales. J'analyse aussi les indices internationaux (Cac 40, Nasdaq, Dow Jones, ...) en me basant essentiellement sur les graphiques et les cycles économiques et boursiers. J'étudie aussi les fondamentaux des sociétés et je prends aussi en compte le contexte économique actuel (santé des différents secteurs d'activité, conflits militaires, devises, stocks des matières premières, économie globale, ...). Bonne lecture à tous. Roger LECUT Professeur de Cyclologie boursière Ancien Administrateur et ancien Vice-Président d'INVESTA

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *