Alcatel le retour ? (octobre 2008)

Rédigé le 30/10/2008 à 11:10 | Auteur : Nicolas

Bonjour à tous,

Alcatel progresse actuellement de 18.17% (cours : 1.997 euros).

Graphiquement elle sort du canal baissier. Le début de ce canal se situe à la mi - aout 2008. Cela donne une bonne raison d'acheter.

Mais fondamentalement ca donne quoi ?

La hausse est dû à la nouvelle de ce matin. Alcatel va céder des parts de l'action THALES et à réduit ses pertes nettes.

Est-ce que c'est le bon moment pour entrer (pour du moyen / long terme) ? J'ai l'impression que oui mais j'aimerai voir ce qu'elle vaut vraiment fondamentalement parlant.

Merci d'avance


Réponses

Le 31/10/2008 à 14:11 FAUCHE

Bonjour Nicolas,

Je n'avais pas lu ton file de hier.

C'est vraimment l'exeption

Alcatel, (ALU) est fondamentalement mauvais..... et techniquement très influencée par les volumes d'achats effectués par les renifleurs de bonnes affaires, sur du ultra short trading, comme moi,

Cela donne des graphiques avec des tendances curieux qui ressemble à des planchers, puisque les acheteurs de 9h30 sont les vendeurs de 10h30 et ils vont sans doute remettre cela immédiatement en visant 2 ou 3 plus value très intéressante sur la journée.

Concernant Thales (HO) là tu m'apprend un truc que j'ignore complètement, serais-tu assez aimable de me dire quelles sont tes sources, j'ai également HO en portefeuille.

Concernant ALU, elle à épuisé pour moi toute chance de figurer dans du lg terme. il y a des coup à faire dans du court terme. ou via une OPA lorsque les prédateurs sortiront de leur Knock Out.

Par contre pour le long terme, j'ose penser à Air France, que je considère comme la perle du CAC 40

Elle est capable d'être attirante pour le court comme le long terme.

Mais évidemment elle n'est pas la seule bonne affaire.

Cordialement


Le 31/10/2008 à 14:23 sergeetcoco

Bonjour à toi,

Je voulais juste ajouter un article vu sur "Investir.fr"

La 2ème partie est intéressante pour orienter objectivement ta réponse.

A bientôt,

SERGE

Alcatel-Lucent : RÉDUCTION DE LA PERTE NETTE AU 3ÈME TRIMESTRE

> Les faits. (investir.fr)

Alcatel-Lucent a significativement réduit sa perte nette au troisième trimestre mais le résultat reste néanmoins dans le rouge. Entre juillet et septembre, léquipementier télécoms a accusé une perte nette de 40millions deuros, contre un déficit de 345 millions deuros un an plus tôt. En revanche, la perte dexploitation sest creusée, passant de 74 à 85 millions deuros. Côté activité, cest une baisse de 6,6% des facturations qui est constatée. Elles sélèvent ainsi à 4,06 milliards deuros sur le trimestre.

Les objectifs pour lensemble de lexercice sont confirmés, à savoir une baisse de lactivité comprise entre 2% à 5% à changes courants, une marge brute ajustée de lordre de 34% à 36% et une marge opérationnelle ajustée comprise entre 2% et 5%. Sur le seul troisième trimestre, et sur une base ajustée, la marge brute sest élevée à 32,5% et la marge opérationnelle à 1%.

La situation bilantielle sest dégradée à fin septembre, avec une dette nette de 600 millions deuros, contre un endettement de 415 millions à fin juin. Cette contre-performance est due notamment au faible niveau de rentabilité opérationnelle au troisième trimestre et des sorties de trésorerie relatives aux plans de restructurations (113 millions deuros) ainsi qu'à une contribution encore élevée des plans de retraite (68 millions deuros). Toutefois, la direction s'est voulue rassurante sur la couverture des engagements de retraite. La sur-alimentation des fonds de pension s'élevait à près de 3 milliards d'euros à fin septembre, contre 2,84 milliards à fin juin.

Les restructurations resteront à lordre du jour dans les mois à venir. Hier, Alcatel-Lucent a annoncé la nomination de Robert Vrij à la tête de ses activités américaines du groupe. Lhomme est connu pour être un « coupeur de têtes ». « Récemment, Robert Vrij était PDG dOpenwave Systems, dont il a réduit les coûts de plus de 30%, amélioré la marge brute et rationalisé le portefeuille. Il a également lancé de nouveaux produits innovants, mettant ce groupe sur le chemin de la profitabilité», a souligné léquipementier télécoms.

Pour la suite, la direction continue de viser une dette nette 2008 « significativement inférieure à son niveau de fin juin 2008 ».

> L'analyse.

Si Alcatel-Lucent a significativement réduit sa perte nette au troisième trimestre, il rate le consensus. Alors que les analystes interrogés par Reuters tablaient sur un résultat net de 59 millions deuros, léquipementier télécoms accuse une perte de 40 millions deuros. Le groupe a également manqué la prévision de résultat dexploitation du marché. Ce dernier anticipait un bénéfice de 99 millions deuros. Dans les comptes, cest une perte de 85 millions qui est constatée. Sur une base ajustée, le résultat net sélève à 41 millions deuros et le bénéfice dexploitation à 40 millions. Commentant les résultats ajustés, Ben Verwaayen, le directeur général du groupe, reconnaît que « la rentabilité nest pas satisfaisante ». Dans lactivité opérateurs, un changement défavorable du mix produit et géographique et une baisse des revenus sont à lorigine dune perte dexploitation ajustée. « Je présenterai rapidement un ensemble dactions pour y pallier », a souligné Ben Verwaayen. Lors dune conférence téléphonique organisée ce matin, il a déclaré quune revue stratégique complète sera annoncée en décembre. Le groupe doit redéfinir sa stratégie après le départ du tandem Pat Russo et Serge Tchuruk, alléger son portefeuille, être plus productif en recherche et développement.

Côté activité, le chiffre daffaires du troisième trimestre sétablit à 4,06 milliards deuros, en baisse de 6,6. Les analystes misaient sur 4,08 milliards.

Au-delà des résultats, la communauté financière attendait des précisions sur le sort de la participation de 20,8% dAlcatel-Lucent dans Thales. Léquipementier télécoms estime possible de maintenir des partenariats avec le groupe délectronique de défense « sans nécessairement avoir de lien capitalistique ». Il confirme envisager « toutes les options stratégiques possibles », parmi lesquelles une cession de ses part.

Alcatel-Lucent rate le consensus au troisième trimestre. En attendant den savoir plus sur la nouvelle stratégie du groupe, on restera à lécart de la valeur.


Le 31/10/2008 à 15:07 FAUCHE

Re bonjour Serge,

Au sujet de ALU

Voilà donc une société qui:

  • N'atteint pas ces objectifs de vente
  • Ne maîtrise pas son endettement
  • Ne dégage pas de bénéfice.

En tenant compte de ce qui précède, et en ayant à portée d'un clic de souris des entreprises autrement plus prometteuses, c'est certain que l'avenir de ALU n'est pas le mien.

Cependant elle est dans une situation, comme je l'ai expliqué précédemment ou elle risque de trouver une place au dessus des 2.00€ et donc des manœuvres ponctuelles peuvent être risquées. sur base de la baisse du jour.

C'est pour cela que les liquidités existent.

C'est çà la bourse.


Le 31/10/2008 à 21:46 Nicolas (Admin)

Bonjour Fauche et merci pour ta réponse.



Partager cet article