Lexique boursier

Actualisé le 10/01/2023

Les termes les plus utilisés en bourse

  • Action : titre de propriété d’une entreprise cotée en bourse.
  • Bourse : lieu de négociation des actions et autres titres financiers.
  • Broker : Intermédiaire financier qui permet aux traders d’accéder aux marchés financiers en leur fournissant une plateforme de trading et en exécutant leurs ordres.
  • Capitalisation boursière : valeur totale de l’ensemble des actions d’une entreprise cotée en bourse.
  • Cours / Cotation : prix d’une action à un moment donné.
  • Day trading : Style de trading consistant à ouvrir et fermer des positions sur les marchés financiers au cours d’une même journée de trading.
  • Dividende : part de bénéfices d’une entreprise versée aux actionnaires.
  • ETF (Exchange Traded Fund) : fonds coté en bourse qui suit l’évolution d’un indice ou d’un panier d’actifs.
  • Fondamentaux : Ensemble des informations financières et économiques permettant d’évaluer la santé financière d’une entreprise.
  • Indice boursier : mesure de l’évolution des cours d’un ensemble d’actions (panel d’actions). Exemples : CAC 40 (France), Dow Jones (Etats-Unis), Nikkei (Japon).
  • OCA (Obligation Convertible en Actions)
  • OPA (Offre Publique d’Achat) : offre faite par une entreprise pour acquérir les actions d’une autre entreprise.
  • Placement : investissement dans des actifs financiers (actions, obligations, etc.) en vue de réaliser un profit à moyen ou long terme.
  • Portefeuille : ensemble des placements d’un investisseur.
  • Volatilité : mesure de l’amplitude des variations des cours d’une action ou d’un indice boursier sur une période donnée.

Lexique : placements boursiers

  • Actions : titres qui représentent une part du capital d’une société cotée en bourse. Elles permettent à leur détenteur de participer aux assemblées générales et de percevoir des dividendes.
  • Obligations : titres de créances émis par une entreprise ou une collectivité publique qui sont remboursables à une date précise. Les obligations sont généralement considérées comme des placements moins risqués que les actions, mais avec des rendements potentiellement moins élevés.
  • Fonds d’investissement : instruments de placement qui regroupent l’argent de plusieurs investisseurs pour l’investir dans un portefeuille diversifié de titres (actions, obligations, etc.). Les fonds d’investissement sont gérés par des professionnels qui sélectionnent les titres en fonction de leur objectif de performance.
  • ETF (Exchange Traded Funds) / Trackers: fonds d’investissement cotés en bourse qui reproduisent l’évolution d’un indice boursier ou d’un panier de titres. Les ETF permettent aux investisseurs de suivre facilement l’évolution d’un secteur ou d’une stratégie d’investissement spécifique.
  • Options : instruments financiers qui donnent le droit, mais pas l’obligation, d’acheter ou de vendre un titre à un prix fixé à l’avance à une date future. Les options sont utilisées comme instruments de couverture ou pour spéculer sur l’évolution des cours.
  • Warrants : titres qui donnent le droit d’acheter ou de vendre un titre à un prix fixé à l’avance à une date future. Les warrants sont émis par des émetteurs tels que des banques ou des sociétés d’investissement.
  • Futures : contrats standardisés qui obligent l’acheteur à acheter ou le vendeur à vendre un actif financier à un prix convenu à l’avance à une date future. Les futures sont utilisés pour se couvrir contre les risques de fluctuations des cours ou pour spéculer sur l’évolution des marchés.

Lexique : comptes boursiers

  • Compte titres : Ce type de compte vous permet de acheter et de vendre des actions, obligations, fonds d’investissement et autres instruments financiers.
  • Compte PEA (Plan d’Epargne en Actions) : Ce compte vous permet d’investir dans des actions (valeurs françaises éligibles au PEA) et dans d’autres actifs éligibles en bénéficiant de certains avantages fiscaux.
  • Compte-courant : Ce type de compte est un compte bancaire courant qui vous permet de gérer votre argent au quotidien et de réaliser des opérations courantes telles que des virements, des paiements par carte de crédit ou de débit, etc.
  • Compte-titres individuel (CTI) : Ce compte vous permet de gérer votre portefeuille d’actions et d’autres instruments financiers de manière autonome, sans passer par un intermédiaire financier.
  • Compte-titres joint : Ce type de compte est similaire au CTI, mais il est ouvert à plusieurs personnes, généralement des conjoints ou des partenaires financiers.
  • Compte-titres professionnel : Ce compte est destiné aux traders professionnels et aux investisseurs institutionnels. Il leur permet de gérer leur portefeuille d’actions et d’autres instruments financiers de manière plus efficace.
  • Compte-titres associatif : Ce compte est destiné aux associations qui souhaitent investir dans des actions et autres instruments financiers.
  • Compte de trading : Ce type de compte est spécialement conçu pour les traders actifs qui réalisent de nombreuses transactions en bourse. Il leur permet de bénéficier de frais de courtage réduits et d’outils de trading avancés.

Lexique : places boursières

  • New York Stock Exchange (NYSE): C’est la plus grande bourse du monde en termes de capitalisation boursière totale. Elle est située à New York, aux États-Unis, et c’est là que se négocient des actions de grandes entreprises américaines, ainsi que des obligations et des produits dérivés.
  • Bourse de Paris (ou Euronext Paris) : Elle fait désormais parti du regroupement France/Belgique/Pays-bas sous le nom Euronext qui l’un des plus importants centres financiers d’Europe. Le principal indice de la bourse de Paris est le CAC40.
  • Bourse de Tokyo: Cette bourse est située à Tokyo, au Japon. Elle est devenue la 2ème plus grande bourse du monde (capitalisation boursière). Plus de 3000 entreprises y sont cotées. Le principal indice est le nikkei 225.
  • Bourse de Londres: Cette bourse est située à Londres, au Royaume-Uni.
  • Bourse de Shanghai: Cette bourse est située à Shanghai, en Chine.
  • Bourse de Hong Kong: Cette bourse est située à Hong Kong, en Chine.
  • Bourse de Frankfurt: Cette bourse est située à Frankfurt, en Allemagne, et c’est là que se négocient des actions de grandes entreprises allemandes et internationales, ainsi que des obligations et des produits dérivés.

Lexique : indices boursiers

  • CAC 40 : indice de référence de la bourse de Paris. Comme son nom l’indique, l’indice regroupe 40 valeurs. Ces valeurs sont des sociétés à forts capitaux boursiers. Le CAC40 est actualisé toutes les 15 secondes. Sa composition change dans le temps (arbitrage).
  • Dow Jones Industrial Average (DJIA) : indice de référence de la bourse de New York, qui mesure la performance de 30 grandes entreprises cotées à la Bourse de New York.
  • S&P 500 (Standard & Poor’s) : indice de référence de la bourse de New York, qui mesure la performance de 500 grandes entreprises cotées à la Bourse de New York. L’indice est considéré comme un indicateur de la performance de l’économie américaine en général
  • NASDAQ Composite : indice de référence de la bourse de New York, qui mesure la performance de plus de 3 000 entreprises cotées sur le NASDAQ.
  • FTSE 100 : indice de référence de la bourse de Londres, qui mesure la performance de 100 grandes entreprises cotées à la Bourse de Londres.
  • DAX : indice de référence de la bourse de Francfort, qui mesure la performance de 30 grandes entreprises cotées à la Bourse de Francfort.
  • Nikkei 225 : indice de référence de la bourse de Tokyo, qui mesure la performance de 225 grandes entreprises cotées à la Bourse de Tokyo.
  • Hang Seng : indice de référence de la bourse de Hong Kong, qui mesure la performance de 50 grandes entreprises cotées à la Bourse de Hong Kong.
  • Shanghai Composite : indice de référence de la bourse de Shanghai, qui mesure la performance de plus de 1 000 entreprises cotées à la Bourse de Shanghai.

Lexique : analyse fondamentale

  • Bénéfice par action (BPA) : Le bénéfice net de l’entreprise divisé par le nombre total d’actions en circulation. Cette mesure est utilisée pour évaluer la performance de l’entreprise et la rentabilité des actions.
  • Ratio de rentabilité : Un ratio qui mesure la rentabilité d’une entreprise en comparant les bénéfices ou les profits à un certain indicateur, comme les ventes, les actifs ou les capitaux propres.
  • Ratio de dette : Un ratio qui mesure la proportion de dettes de l’entreprise par rapport à ses actifs totaux ou ses capitaux propres.
  • Chiffre d’affaires : Le montant total des ventes réalisées par une entreprise sur une période donnée.
  • Trésorerie : L’argent en espèces ou les équivalents de trésorerie détenus par une entreprise, tels que les dépôts bancaires ou les titres négociables à court terme.
  • Valeur comptable : La valeur d’une entreprise calculée en fonction de ses actifs, moins ses passifs.
  • Croissance des bénéfices : La variation des bénéfices d’une entreprise sur une période donnée.
  • Taux de croissance des ventes : La variation des ventes d’une entreprise sur une période donnée.
  • Marges bénéficiaires : Le pourcentage de chaque dollar de ventes qui est converti en bénéfice.
  • Flux de trésorerie : L’argent entrant et sortant d’une entreprise sur une période donnée.
  • Valorisation : L’évaluation de la valeur d’une entreprise en utilisant diverses méthodes, comme le ratio prix-bénéfice (PER) ou la valeur comptable par action.
  • Retour sur Investissement : Taux de rendement sur investissement, mesure de l’efficacité de l’utilisation des fonds investis

Lexique : analyse technique

  • Tendance : La direction générale dans laquelle les prix d’un actif sont en train de se déplacer sur un certain laps de temps. Une tendance haussière signifie que les prix sont en hausse, tandis qu’une tendance baissière signifie que les prix sont en baisse.
  • Support : Un niveau de prix auquel l’offre et la demande sont censées être en équilibre, ce qui peut empêcher les prix de descendre au-dessous de ce niveau.
  • Résistance : Un niveau de prix auquel l’offre et la demande sont censées être en équilibre, ce qui peut empêcher les prix de monter au-dessus de ce niveau.
  • Figures chartistes : Des modèles de prix spécifiques qui se forment sur un graphique de prix et qui peuvent indiquer une tendance future ou une inversion de tendance.
  • Moyennes mobiles : Des indicateurs techniques qui suivent la tendance en moyennant les prix sur une période donnée.
  • Oscillateurs : Des indicateurs techniques qui mesurent la force de l’achat ou de la vente d’un actif en utilisant des formules mathématiques.
  • Volume : Le nombre d’actions ou de contrats négociés sur une période donnée.
  • Gap : Un écart entre les prix de clôture et d’ouverture d’une période de négociation suivante.
  • Divergence : Un écart entre les mouvements des prix et ceux d’un indicateur technique, ce qui peut indiquer une inversion de tendance.
  • Tendance latérale : Un mouvement de prix qui se déplace de manière horizontale et qui ne montre pas de tendance haussière ou baissière claire.

Lexique : trading

  • Long position : Position ouverte lorsque le trader achète un actif financier en vue de le revendre à un prix plus élevé à l’avenir.
  • Short position : Position ouverte lorsque le trader vend un actif financier qu’il n’a pas encore acheté dans le but de le racheter à un prix inférieur à l’avenir. Appelé aussi vente à découvert.
  • Spread : Différence entre le prix d’achat et le prix de vente d’un actif financier.
  • Swing trading : Style de trading consistant à ouvrir et fermer des positions sur les marchés financiers sur plusieurs jours, voire plusieurs semaines.

Lexique : non classé

  • Bull market : marché baissier, caractérisé par une tendance à la hausse des cours des actions.
  • Bear market : marché haussier, caractérisé par une tendance à la baisse des cours des actions.
  • Marché primaire : marché sur lequel sont émis et mis en vente pour la première fois des actions ou d’autres instruments financiers.
  • Marché secondaire : marché sur lequel sont échangées des actions ou d’autres instruments financiers déjà émis et mis en vente sur le marché primaire.
  • Penny stock : Actions dont le cours est inférieur à un euro (1 euro). Exemple de Penny Stocks (en 2005) : Anovo, Eurotunnel, Eurodisney, Cyberdeck. Les cours peuvent subir de grosses variations (et souvent à la baisse) vu leur la faible valeur du cours.