Aller au contenu
Bourse Attitude

DailyFX

Membres
  • Compteur de contenus

    322
  • Inscription

  • Dernière visite

1 abonné

À propos de DailyFX

  • Rang
    Habitué

Contact Methods

  • Website URL
    http://www.DailyFX.fr

Profile Information

  • Genre
    Male
  • Lieu
    Paris, France
  • Loisirs
    Forex, CFDs, Bourse

Visiteurs récents du profil

15,180 visualisations du profil
  1. Un concours unique en son genre, ouvert à tous et surtout aux débutants ! Ce concours est ouvert à tous, et surtout aux particuliers! Tentez votre chance pour remporter un Ipad Air 2®neuf d’une valeur de 605 euros, 1 trophée et une rencontre exclusive avec l’équipe DailyFX lors d’une journée d’immersion dans nos bureaux. Le but est de vous mettre dans la place d’un analyste ! Lisez le règlement du concours des analystes sur notre forum. Participez au concours avec votre analyse de l'indice DAX 30 et tentez votre chance ! Inscrivez-vous au forum DailyFX pour participer au concours des analystes en mai. Exemple : L’actif choisi par DailyFX pour la période du concours du lundi 4 mai 2015 au vendredi 8 mai 2015 est le DAX. Vous avez jusqu’à lundi 18h CEST maximum pour déposer votre analyse sur la rubrique du forum DailyFX « le concours des analystes par DailyFX avec FXCM » sur le DAX. Vendredi à 16h CEST, le concours se termine et le cours du DAX à 16h CEST sera celui retenu pour le résultat final. Un seuil de tolérance sera donné. Qu’est-ce que le seuil de tolérance ? Nous sommes conscients qu’il est impossible de prédire au point près la clôture d’un cours sur une semaine, et c’est pourquoi nous donnons un seuil de tolérance. Exemple de seuil de tolérance : Lundi, nous donnons un seuil de tolérance de 50 points sur le DAX, si lundi avant 18h, votre analyse diagnostiquait 11800 sur le DAX et que vendredi à 16h, le DAX finit à 11750 ou 11850, alors, votre analyse sera prise en compte et sera comparée à celles d’autres gagnants pour déterminer les 3 premiers. Qu’attendons-nous ? C’est un concours ouvert à tous et nous n’attendons pas de grosses analyses de votre part, seulement un contenu court, simple et précis. Je suis particulier, ai-je mes chances de gagner ? Totalement ! C’est un concours fait pour les particuliers et nous en tenons compte dans notre notation. Le contenu de l’analyse : - 1 partie technique (150 mots maximums) - 1 partie fondamentale (150 maximums) - 1 graphique (optionnel mais apprécié). - Votre objectif Quels sont les prix à gagner ? - 1ère place : 1 Ipad air 2 neuf + 1 trophée + 1 journée d’immersion et rencontre avec l’équipe DailyFX. - 2ème place : Un bon d’achat d’une valeur de 150 euros valable sur FXCMApps.com. - 3ème place : Un bon d’achat d’une valeur de 50 euros valable sur FXCMapps.com. Nous vous attendons nombreux, tentez votre chance ! L’équipe DailyFX France Suivez-nous sur Twitter : @DailyFXFrance
  2. Analyse technique : EUR / USD

    La baisse de l'euro-dollar (EURUSD) se poursuit après la publication du compte rendu du FOMC mercredi soir, et les pressions sur l'euro pourraient s'accentuer d'après nos études techniques. Nous favorisons actuellement un biais vendeur sous les 1,10$ en swing et sous les 1,081$ en intraday. Si les 1,07$ cassent avant le week-end, nous établirons un objectif de cours à 1,05$ pour le reste du mois. Sinon, un retour au-dessus des 1,081$ après un test des 1,072$ retarderait les prévisions baissières sur le court terme. SOURCE ORIGINALE
  3. Dollar australien : Le marché anticipe une baisse des taux de la RBA, stratégies sur l’AUD La Banque centrale d'Australie (RBA) pourrait annoncer une nouvelle baisse de ses taux d'intérêt mardi, et les traders pourraient profiter de l'occasion pour shorter le dollar australien malgré le fait que l'assouplissement de la politique monétaire de la RBA serait déjà intégré dans le taux de change de la devise. La semaine dernière, l'aussie a affiché une sous-performance notable par rapport à ses homologues sur le marché des changes. La dégringolade du prix du minerai de fer, le métal le plus exporté par l'Australie, est sûrement la source de la faiblesse du dollar australien. Le cours du minerai de fer est descendu en dessous des 50 USD pour la première fois le 2 avril, et nous avons vu la paire AUDUSD enregistrer un nouveau plus bas annuel à 0,7532$ le même jour. Le cours du minerai de fer continue de chuter vers de nouveaux plus bas historiques Source : Bloomberg La perspective d'une baisse des taux de la RBA devrait peser sur l'AUD ce printemps Après avoir abaissé son taux directeur à 2,25 % en février, la RBA pourrait choisir d'assouplir à nouveau sa politique monétaire en avril vu la conjecture en Australie et en Chine, son partenaire commercial le plus important. La chute du prix du minerai de fer pourrait influencer la politique monétaire de la banque centrale comme cela pèse sur le secteur minier australien ainsi que sur les recettes fiscales de l'Etat. 70 % des économistes sondés par l'agence australienne AAP s'attendent à une baisse de 25 points de base du taux directeur à 2,00 % mardi, et 100 % pensent que cela aura lieu en mai si la RBA opte pour le statu quo en avril. Il est clair que la perspective d'une nouvelle baisse des taux devrait peser sur le dollar australien ce printemps, mais un maintien de la politique actuelle en avril pourrait forcer les traders ayant vendu agressivement l'aussie à racheter leurs positions. Un tel événement présenterait les conditions idéales pour un short squeeze sur le dollar australien cette semaine. Il faut donc être vigilant quant à la possibilité de voir le dollar australien rebondir fortement si la RBA laisse ses taux inchangés mardi. Mais nous pensons que l'aussie devrait rester sous pression sur le moyen terme étant donné que la RBA évoquera sûrement le taux de change élevé. Le gouverneur Glenn Stevens pourrait même durcir le ton vis-à-vis du dollar australien compte tenu de la baisse continue des prix des matières premières. Analyse technique du dollar australien & stratégies de trading AUDUSD - Les cours ont tenu un support clé à 0,756$ le 2 avril, permettant un rebond jusqu'aux 0,7694$ dans le sillage des NFPs vendredi. Une nette cassure des 0,756$ sera nécessaire pour pouvoir anticiper une accélération de la tendance baissière de l'AUDUSD. Une baisse en dessous des 0,75$ devrait confirmer un tel signal, et nous établirons un objectif de cours à 0,71$ dans ce cas. Au-dessus des 0,756$, un nouveau rebond des cours pourrait permettre le début d'une consolidation jusqu'aux 0,78$ avec le billet vert sous pression dans le sillage des NFPs. Les 0,774$ représenteraient un objectif intermédiaire dans ce scénario. AUDJPY - Le dollar australien a testé un support critique à 90,2 JPY la semaine dernière, et une cassure des 90 JPY cette semaine ouvrirait la voie à une rechute sur les 86 JPY ce printemps. Un nouveau rebond sur les 90,2 JPY retarderait ses prévisions baissières et plaiderait en faveur d'un retour vers les 92 JPY sur le court terme. Sous les 92 JPY, le risque baissier demeurera sur cette paire. EURAUD - Nous avons établi des prévisions haussières sur cette paire le 1 avril, et pour l'instant ces anticipations s'avèrent justes. Les cours semblent être sortis d'un biseau descendant, et un dépassement des 1,44 AUD devraient renforcer les perspectives de hausse pour les semaines qui viennent. Nous considérerons une cassure confirmée des 1,44 AUD comme un signal haussier pour viser les 1,45 AUD voire les 1,476 AUD en extension. Le premier support se trouve à 1,422 AUD, et une baisse en dessous de ce niveau compromettrait nos anticipations haussières. Par Adrian Raymond, Analyste de Marché pour DailyFX.fr Suivez-moi sur Twitter : @AdrianRaymondFX Source originale
  4. Analyse technique : S&P500

    S&P 500 : Divergences toujours intactes malgré le rally du marché actions Le marché actions américain est prêt à confirmer sa cinquième année boursière dans le vert, et ce en dépit de forte poussée de volatilité observée au début de ce trimestre.a Graphique 1 : Une divergence baissière est toujours présente sur le S&P 500, qui s'approche de la résistance de son canal de long terme. Graphique 2 : Le comportement du secteur des biens de consommation de base (consumer staples) et celui des produits non-essentiels est suspect. C'est la même chose pour les junk bonds alors que le S&P 500 progresse vers de nouveaux sommets historiques. Graphique 3 : Le ratio TLT / SPX est quelque chose à surveiller en cas d'une nouvelle période de volatilité sur les marchés (long Treasuries, short indices) Graphique 4 : Le ratio SPX / Gold arrive sur un seuil clé de Fibonacci qui correspond aux plus bas de 2006. ORIGINAL SOURCE
  5. EURUSD : Tous les graphiques dont vous avez besoin pour suivre la BCE Avec l'annonce des taux d'intérêt de la Banque centrale européenne (BCE) prévue à 13h45 CET aujourd'hui, les traders de l'euro ont probablement une séance volatile devant eux comme les marchés scruteront de très près les commentaires du président Mario Draghi durant sa conférence de presse à 14h30. A une semaine de la deuxième opération ciblée de refinancement à plus long terme (TLTRO2) le 11 décembre, les marchés continuent de spéculer sur un élargissement du programme d'assouplissement de la BCE via des rachats de dettes souveraines en 2015. Les dernières déclarations de Draghi en novembre, qui laissent penser qu'une telle opération est déjà étudiée par le Comité exécutif de la banque centrale, ont poussé les taux obligataires vers de nouveaux plus bas historiques dans plusieurs pays dont l'Allemagne, la France et l'Espagne le mois dernier. Draghi devrait évoquer encore une fois la possibilité que la BCE commence à acheter la dette des Etats membres de la zone euro lors de sa conférence de presse. La question à l'heure actuelle est la suivante : est-ce que la BCE va nous donner de nouvelles informations qui ne soient pas déjà pricées par les marchés ? En l'absence de nouvelles informations, on pourrait voir l'euro rebondir sur les 1,23 USD avec des rachats de positions vendeuses sur le marché. Il s'agirait juste d'un rebond technique qui serait probablement vendu par le marché plus tard, surtout si les NFPs aux Etats-Unis entraînent une accélération de la tendance haussière du dollar américain avant le week-end. Nous favorisons toujours la baisse sur l'EURUSD et anticipons un test éventuel des 1,2230 USD en décembre comme la paire enregistre de nouveaux plus bas annuels cette semaine. Depuis lundi, nous avons invité les trader à shorter l'euro afin de profiter d'une cassure des 1,2360 USD avant la réunion de la BCE. Cette cassure est effective, et les traders ayant vendu la monnaie unique durant la première moitié de la semaine peuvent prendre leurs bénéfices ce matin. Ci-dessous, vous trouverez tous les graphiques que nous suivons pour établir nos prévisions et stratégies de trading sur l'EURUSD. Vous pouvez télécharger notre disposition graphique pour avoir ces mêmes graphiques sur la plateforme Trading Station de FXCM. Rejoignez Nicolas Chéron pour un suivi de l'EURUSD et du CAC 40 en direct sur DailyFX.fr à 14h15 pour trader les marchés durant la conférence de presse de Draghi. Graphique 1 : L'EURUSD accélère vers de nouveaux plus bas annuels avec un retournement de l'Euro Index. Surveillez les 1,2230 USD en cas d'une poursuite de la baisse en dessous des 1,23 USD. Graphique 2 : L'EURUSD a cassé les 1,2360 USD avec un dollar US toujours très fort Graphique 3 : Privilégiez des stratégies de vente sur rebond vers les 1,2360 USD ou plus haut vers les 1,2450 USD (en cas de forte volatilité avec un short squeeze) Graphique 4 : L'USDCHF teste une forte résistance (sommets de 2013), ce qui veut dire que l'EURUSD est sur support ce matin Par Adrian Raymond, Analyste de Marché pour DailyFX.fr Pour me contacter, écrivez à araymond@fxcm.fr Suivez-moi sur Twitter : @AdrianRaymondFX ORIGINAL SOURCE
  6. Initiative sur la BNS : Les Suisses peuvent-ils changer le destin de l’or ? Les traders de l'or ont leurs yeux rivés sur la Suisse avec le vote populaire sur les réserves d'or de la Banque nationale suisse (BNS) prévu ce dimanche 30 novembre. L'approche de cet événement important sur l'once d'or, le premier réflexe des investisseurs particuliers est de penser que le métal jaune s'envolera avec un vote en faveur d'une augmentation des réserves d'or de la BNS. En effet, malgré la baisse du prix de l'or ces trois dernières années, la majorité des particuliers reste très optimiste sur le marché et achète le physique alors que les grandes banques maintiennent des prévisions baissières compte tenu des faibles perspectives d'inflation dans l'économie mondiale. Personnellement, j'ai tendance à croire que l'initiative "Sauver l'or de la Suisse" aura le même effet sur l'or que celui sur la livre sterling à l'issue du référendum sur l'indépendance de l'Ecosse en septembre. Cet événement peut effectivement entraîner une augmentation de la volatilité sur le court terme, mais il n'est pas certain que cela change durablement la tendance du marché de l'or. Initiative "Sauvez l'or de la Suisse" Les objectifs de cette initiative sont les suivants : - Obliger la BNS de cesser de vendre son or - Rapatrier toutes les réserves d'or détenues à l'étranger - Etablir un ratio minimum de 20 % des réserves d'or au sein de l'actif total de la BNS Les chiffres clés à savoir La BNS détient approximativement 1.040 tonnes d'or valorisées à 39,38 millions de francs suisses (CHF) d'après les derniers chiffres de son bilan publiées en août. Ceci représente 7,5 % de ses actifs totaux en comparaison avec 90 % pour les réserves de devises. Si les Suisses obligent la BNS à apporter la part de ses actifs détenus en or à 20 %, on arrive à établir que la banque centrale aurait à acheter à peu près 1.650 tonnes d'or sur les cinq prochaines années. Ceci représente une augmentation d'environ 60 %. D'autres estimations établissent une demande potentielle moins élevée à 1.500 tonnes d'or. Tous ces chiffres sont résumés dans le tableau ci-dessous : Source : BNS, calculs par DailyFX Demande & production mondiale de l'or D'après le Conseil mondial de l'or (CMO), le montant d'or extrait des mines s'élève à 3.115 tonnes entre septembre 2013 et la fin du troisième trimestre de cette année. Comme le montre le graphique ci-dessous, la part de l'offre globale expliquée par la production des mines est en progression depuis la fin de 2011 alors que le prix de l'or est de 36 % en dessous de ses sommets historiques. On pourrait passer du temps à revoir toutes les tendances dans le secteur minier, mais ce qui importe ici, c'est de constater que la demande potentielle de la BNS avec un vote "oui" pour l'augmentation de ses réserves d'or représenterait à peu près 53 % de la production annuelle des mines. Compte tenu de la rigidité de l'offre sur le marché, une telle augmentation du besoin de provisionnement en or à la BNS représenterait effectivement un choc externe sur la demande mondiale qui serait capable de soutenir le cours de l'or. Mais attention tout de même, on parle d'environ 1.650 tonnes d'or sur 5 ans. Si l'on fait l'hypothèse que la BNS achète à peu près le même montant d'or chaque année pour mener une politique de renforcement de ses réserves d'or, cela donne plutôt 10 % de la production annuelle des mines et 7 % de l'offre globale. La demande globale pour l'or s'est élevée à 3.756,1 tonnes en 2013 en comparaison avec 4.415,8 tonnes en 2012 et 4.582,3 tonnes en 2011. C'est surtout la demande des investisseurs pour des barres et pièces d'or ainsi que des placements via les Exchange-Traded Funds (ETFs) qui s'est effondrée ces dernières années. Quant aux banques centrales, elles sont nettes acheteuses de l'or depuis 2010. 1.650 tonnes sur 5 ans, c'est environ 8 % de la demande totale sur les vingt derniers trimestres. Un vote en faveur d'une augmentation des réserves d'or à la BNS aiderait donc à pallier une partie la baisse de la demande des investisseurs. Quant à un arrêt de la baisse du prix de l'or, il faudrait justement que les marchés financiers renouent leur appétit pour le métal jaune. Ceci est pour le moment difficile d'envisager sachant que la demande est impactée négativement par la baisse des anticipations en matière d'inflation depuis 2013. Perspectives pour l'once d'or Si l'on oublie l'initiative sur l'or de la BNS une seconde, les perspectives pour l'once d'or dépendent énormément de l'évolution du dollar américain avec qui le métal jaune reste très corrélé négativement (-0,86 sur les 200 derniers jours). Les anticipations d'un relèvement des taux d'intérêt de la Réserve fédérale (FED) en 2015 soutiennent le billet vert ce qui pénalise évidemment tous les métaux précieux. Une comparaison du prix de l'once d'or avec l'évolution du point mort de l'inflation aux USA permet d'apprécier ce fait. On vient de dire qu'un vote favorable à l'augmentation des réserves d'or de la BNS aiderait à soutenir la demande mondiale. Il n'est toutefois pas certain que cela entraîne une inversion de la baisse de la demande. Comme soulignent certaines banques comme la Deutsche Bank, la BNS pourrait procéder à des opérations qui permettent de renforcer ses réserves d'or sans que cela n'ait un impact visible sur le cours. De telles opérations incluent des transactions hors marché (de gré à gré) ou des opérations sur des dérivés afin de limiter l'impact sur le cours spot. Admettons maintenant que les Suisses votent pour l'augmentation des réserves d'or. Au cours actuel, cela pourrait avoir un effet positif sur le court terme avec un rebond alimenté par les spéculateurs sur le marché. Techniquement parlant, un tel mouvement permettrait d'anticiper une reprise au-dessus des 1.200 USD l'once en décembre avec un creux important établi sur une ligne de tendance de long terme apparente sur le graphique ci-dessous. Notez la ligne baissière qui s'établit vers les 1.240 USD. Encore une fois, je reste sceptique quant à la possibilité que l'initiative sur l'or de la Suisse change radicalement le marché de l'or, d'autant plus que la probabilité d'un "oui" ne semble pas bonne. Faites donc attention à un effet de court terme comme celui sur la livre sterling avec le référendum écossais, et focalisez-vous plutôt sur les perspectives du dollar US pour établir un réel biais sur l'or. Par Adrian Raymond, Analyste de Marché pour DailyFX.fr ORIGINAL SOURCE
  7. Initiative sur l'or de la BNS - Quelles perspectives pour l'or et le franc suisse ? Lisez notre analyse sur la paire EURCHF : EURCHF – « In BNS we trust » pour un bis repetita http://youtu.be/Wk5tZkchjYA
  8. L’USDSGD teste la résistance d’un triangle de long terme - cassera-t-elle ? (DailyFX.fr) - Une configuration technique intéressante est apparente sur le dollar de Singapour, qui s'échange actuellement à proximité de ses plus bas de 2012 face au dollar américain. La paire USDSGD est dans un triangle symétrique depuis quatre ans et teste la résistance de cette configuration en ce moment. En juillet, nous avons invité les traders à passer long sur l'USDSGD lorsqu'il a testé le bas de son triangle. Notre objectif initial était établi à 1,2550 SGD, mais nous avons relevé nos objectif au fur et à mesure comme la volatilité sur le dollar US s'est avérée être forte cet été. Aujourd'hui, l'USDSGD s'échange à 1,296 SGD. Nous invitons les traders à suivre cette paire en cas d'accélération au-dessus des 1,30 SGD car cela pourrait présenter une nouvelle opportunité de trading pour profiter de la dynamique haussière de l'USDSGD. Qu'est ce qui nous fait penser que la résistance du triangle cédera et que le marché poursuivra son rally ? A l'aide de l'indicateur Disparity Index (DI) paramétré sur 200 jours, nous avons détecté un breakout au niveau du momentum du marché. Ceci n'est pas un signal de trading, mais la dépassement de la résistance de long terme du DI renforce la probabilité que l'USDSGD dépasse les 1,30 SGD dans les prochaines séances. Téléchargez gratuitement l'indicateur Disparity Index sur FXCMApps.com. Quelles perspectives pour l'USDSGD en cas de dépassement de 1,30 SGD ? En raison du ralentissement de l'économie chinoise, qui aura à terme un impact négatif sur les exportations singapouriennes, et de l'accélération de la croissance aux Etats-Unis, nous pensons que l'USDSGD pourrait s'apprécier jusqu'aux 1,34 SGD durant les premiers mois de 2015. Avant la fin de l'année, un objectif à 1,32 SGD serait possible en cas d'accélération au-dessus des 1,30 SGD en novembre. Comment trader l'USDSGD ? L'USDSGD est une paire de devise qui peut être achetée plutôt sur repli dans le sens de sa tendance actuelle. En effet, les traders doivent faire attention quant à de fausses cassures haussières car le marché peut ne pas confirmer de tels signaux. Mais ils pourraient compter sur une continuation de la tendance haussière si l'USDSGD se maintient au-dessus des 1,2880 SGD. En cas de contre-pied sur le marché avec une non-confirmation du semblant de signal en cours aujourd'hui, un retour vers ce premier support pourrait permettre aux traders de se positionner à l'achat afin de profiter d'une reprise de la hausse plus tard. Pareillement, une franche cassure des 1,30 SGD avec un dépassement simultané des 11.300 points sur le Dow Jones-FXCM US Dollar Index renforcerait la probabilité de réussite sur une stratégie de cassure sur l'USDSGD. Par Adrian Raymond, Analyste de Marché pour DailyFX.fr Pour me contacter, écrivez à araymond@fxcm.fr Suivez-moi sur Twitter : @AdrianRaymondFX ORIGINAL SOURCE
  9. Analyse technique : DAX30

    (DailyFX.fr) - Les premiers signaux techniques caractéristiques d'un krach boursier commencent à apparaître sur certaines places boursières, notamment sur l'indice allemand DAX 30. Par Adrian Raymond, Analyste de Marché pour DailyFX.fr ORIGINAL SOURCE
  10. Métaux précieux : Les pressions baissières s’intensifient, supports techniques en risque (DailyFX.fr) - Après avoir amorcé des corrections la semaine dernière, la glissade des métaux précieux s'est poursuivie cette semaine alors que la reprise du dollar américain pèse sur cette classe d'actifs historiquement corrélée négativement au billet vert. Les tendances de moyen terme restent neutres sur l'once d'or et sur l'argent-métal, mais les perspectives de hausse disparaissent progressivement avec chaque support technique qui cède. Il est difficile d'interpréter les raisons exactes qui alimentent la baisse des métaux précieux en ce moment, mais il faut remarquer que l'or n'arrive pas à accélérer à la hausse malgré les tensions en Ukraine en ce moment. Le métal jaune avait justement bénéficié de la crise en Crimée en février pour rallier jusqu'à 1390$ durant le premier trimestre. Mais aucune dégradation du sentiment du risque sur les marchés actions américains n'a été constatée ces dernières séances alors que les investisseurs aux Etats-Unis considèrent le risque des tensions géopolitiques sur l'économie américaine lointain. En dépit des mauvaises statistiques conjoncturelles publiées aux Etats-Unis ces deux dernières semaines, le dollar américain commence à donner des signes de vie avec un rebond du Dow Jones-FXCM US Dollar Index (USDOLLAR) sur ses plus bas annuels. Le rebond du billet vert correspond exactement au début de la correction brutale observée sur le cours de l'once d'or la semaine dernière, ce qui explique concrètement pourquoi la hausse précédente des métaux précieux s'est arrêtée tout d'un coup. Graphique 1 : L'once d'or corrige alors que le dollar américain rebondit Il faut donc être attentif quant à la probabilité de voir l'or casser son support actuel à 1292$, qui représente le retracement à 50 % de la dernière phase de hausse. Si ce support critique cède face aux pressions baissières, nous devrions voir une poursuite de la correction vers 1280$ et peut-être même jusqu'à 1260$ la semaine prochaine. Graphique 2 : Le XAUUSD se maintient actuellement sur un support critique Le problème, c'est que même si l'or est sur un support, il est baissier sous 1305$ maintenant. Tous les rebonds de l'or ont été contenus sous une ligne de tendance qui s'établit depuis 1345$. Ces sous cette même ligne que nous avons vu la correction baissière de l'or s'accélérer cette semaine. Même avec un rebond sur 1292$ aujourd'hui, le marché risquera toujours de repartir à la baisse la semaine prochaine tant que le métal s'échange sous 1305$. Graphique 3 : L'or est baissier sous 1305$ sur le court terme Pour l'argent, la situation technique est très similaire sachant que le métal a cassé à la baisse une zone clé à 20,50/60$ l'once hier. Il est toujours possible de voir ce signal invalidé si le marché remonte au-dessus de 20,60$ avant le week-end, auquel cas on pourrait dire que l'argent a tenu son support en données hebdomadaires. Il faut donc attendre ce soir pour confirmer ou non le signal de retournement sur l'argent. Une confirmation laissera envisager une nouvelle phase de baisse qui pourrait amener le marché de nouveau vers 18,50/19$ à l'image de celle effectuée entre mars et avril. Une clôture hebdomadaire au-dessus de 20,60$ ce soir nous laissera dans une situation d'indécision au début de la semaine prochaine, et il faudrait probablement attendre la première lecture du Produit intérieur brut du deuxième trimestre aux Etats-Unis et le FOMC mercredi pour commencer à établir des stratégies de trading. Un éventuel scénario bullish suivant une clôture hebdomadaire au-dessus de 20,50/60$ ce soir dépendra d'une progression de l'or au-delà de 1305$ la semaine prochaine. Pour les traders qui nous avons suivis à l'achat de l'argent vers 18,80/19,00$ en juin, nous recommandons de remonter les stops à 20,25$. En cas de poursuite de la baisse, on sort des positions acheteuses et prend ses gains. Graphique 4 : Il faut que l'argent clôture au-dessus de 20,60$ pour invalider un signal de baisse Par Adrian Raymond, Analyste de Marché pour DailyFX.fr Pour me contacter, écrivez à araymond@fxcm.fr Suivez-moi sur Twitter : @AdrianRaymondFX Rejoignez-moi à 9h15 pour mon point de marché quotidien en live sur DailyFX.fr ORIGINAL SOURCE
  11. EURUSD : Les traders particuliers achètent en masse l’euro (DailyFX.fr) - Les récentes mesures d'assouplissement engagées par la Banque centrale européenne (BCE) jouent leur rôle sur le taux de change de l'euro en ce moment alors que la monnaie unique continue de se déprécier contre les devises majeures sur le Forex. Sans catalyseur sur le marché, le cours de l'EURUSD a accéléré à la baisse mardi durant les premières heures de la séance européenne, et ce pour "casser" un support technique clé à 1,3585$. Ainsi, les perspectives baissières de la monnaie unique se renforcent en juin alors que l'euro poursuit une tendance baissière sur le marché des changes avec de plus en plus de traders particuliers à l'achat de l'EURUSD. Les traders particuliers achètent en masse la chute de l'euro D'après le Speculative Sentiment Index (SSI), qui mesure le positionnement des clients particuliers chez FXCM, le ratio de positions achat / vente sur l'EUR/USD s’est établi à 1,27 soit 56 % des traders qui sont à l'achat. Hier, le ratio était de 1,12, et les positions ouvertes des traders particuliers étaient de 53 % à l'achat. Les positions à l'achat ont augmenté de 9,5 % par rapport à hier et sont de 23,9 % au-dessus des niveaux de la semaine dernière. Les positions à la vente ont diminué de 3,4 % par rapport à hier et sont de 21,3 % en dessous des niveaux de la semaine dernière. L’exposition des clients FXCM (open interest) a progressé de 3,4 % par rapport à hier et se situe de 2,1 % au-dessus de la moyenne mensuelle. Nous utilisons notre SSI comme indicateur contrarien et le fait que la majorité des traders soit à l'achat indique un potentiel baissier. Le sentiment de marché a basculé de baissier à haussier en comparaison avec hier et la semaine dernière. L’évolution récente des cours et du sentiment de marché donnent des perspectives baissières. Speculative Sentiment Index de FXCM - EURUSD Demandez un identifiant à DailyFX Plus et accédez gratuitement aux rapports du SSI. Analyse technique de l'EURUSD L'EURUSD a échoué sous une résistance hebdomadaire et a cassé un support journalier à 1,3585$ hier. L'accélération baissière observée cette semaine suggère une poursuite de la dépréciation de l'euro cet été alors que les traders particuliers achètent agressivement la monnaie unique en pensant que le marché est survendu. Il nous semble probable de voir un retour vers la zone des 1,3480/3500$ cette semaine. A terme, une cassure de ce support hebdomadaire ouvrirait la voie à une poursuite de la baisse vers les 1,3350$ soit en juin soit le mois prochain. En regardant l'évolution de l'euro contre un panier de devises dont le dollar US, la livre sterling, le franc suisse et le yen, nous remarquons que la monnaie unique travaille un support majeur en place depuis la mi-novembre 2013 (voir Graphique 3). Alors que le dollar US lui est neutre en ce moment (voir Graphique 4), il est probable de voir le billet vert surperformer son homologue européen si l'euro n'arrive pas à amorcer un rebond conséquent dans les séances qui viennent. Etant donné le sentiment des traders particuliers ainsi que la tendance actuelle de l'EURUSD, un biais baissier est bien justifié en dessous des 1,3670$ sur le moyen terme et en dessous des 1,3585$ sur le très court terme. Supports : 1,3350$ ; 1,3480/3500$ Résistances : 1,3585$ ; 1,3650/70$ ; 1,3730$ Graphique 1 : L'EURUSD est baissier en dessous de 1,37$ Graphique 2 : L'EURUSD poursuivra probablement sa baisse jusqu'à 1,3480$ cette semaine Graphique 3 : L'euro teste un support majeur, accélération baissière probable en cas de cassure Graphique 4 : Le Dow Jones-FXCM US Dollar Index est neutre entre 10.475 et 10.530 points Par Adrian Raymond, Analyste de Marché pour DailyFX.fr Pour me contacter, écrivez à araymond@fxcm.fr Suivez-moi sur Twitter : @AdrianRaymondFX ORIGINAL LINK
  12. Chaque jour à 9h15, Adrian Raymond, analyste de marché pour le site DailyFX.fr, vous propose un suivi complet des marchés financiers durant son émission "Good Morning CAC 40". Cette émission est entièrement gratuite et ne nécessite pas de code d'accès. Pour y assister, il suffit de vous rendre sur DailyFX.fr à 9h15. Programme quotidien de l'émission à 9h15 CEST : 1. Résumé des actualités sur les marchés 2. Interprétation des statistiques macroéconomiques passées et futures 3. Analyse des tendances sur le Forex, les indices boursiers et les matières premières (métaux précieux, pétrole, gaz naturel) 4. Opportunités de trading préférées et plans de trading
  13. EXCLUSIF : Vidéos de la conférence FXCM du 23 mai au Palais Brongniart Une fois de plus, la conférence FXCM du 23 mai a fait salle comble et toute l’équipe DailyFX et FXCM vous remercie de votre participation et de votre fidélité à nos évènements. Plus de renseignements
  14. EURUSD : Un point bas a-t-il été inscrit en juin ? (DailyFX.fr) - Comme anticipé, un short squeeze s'est produit sur l'EURUSD suivant l'annonce sur les taux d'intérêt de la Banque centrale européenne (BCE) jeudi. En mettant en place une politique de taux de dépôt négatif accompagnée par un nouveau programme de refinancement ciblé (T-LTRO) de 400 milliards d'euros sur quatre ans, les perspectives de long terme pour la monnaie unique se sont logiquement dégradées alors que Mario Draghi a évoqué un programme d'achats discrétionnaires de titres adossés à des actifs (ABS) en préparation pour soutenir la création du crédit dans l'économie européenne. Cependant, l'EURUSD a terminé la séance sur ses plus hauts hier soir après avoir glissé jusqu'à 1,35$ durant la conférence de presse de Draghi. Le mouvement observé suggère que les opérateurs s'interrogent sur l'efficacité de la politique de la BCE et sur sa capacité d'engendrer une accélération de la croissance des prix en zone euro. Etant donné le vif rebond de l'EURUSD hier, il se peut que la monnaie unique ait inscrit un point bas important contre le dollar américain en juin. Même si les fondamentaux plaident en faveur d'une dépréciation de l'euro sur le long terme, les opérateurs ont visiblement profité de l'annonce de la BCE pour couper leurs ventes sur le marché. En effet, nous avons déjà vu l'euro amorcé un retournement haussier suite à une telle annonce dans le passé. Suite à la baisse surprise des taux le 7 novembre 2013, l'EURUSD a amorcé un retournement à partir de 1,33$ pour remonter jusqu'à 1,3892$ le 27 décembre. Soyez donc attentifs quant à la possibilité de voir l'euro poursuivre son rebond aujourd'hui si le rapport mensuel sur l'emploi non-agricole aux Etats-Unis entraîne davantage de pertes sur le dollar US. Etant donné l'enquête ADP de l'emploi inférieure aux attentes mecredi (179.000 créations d'emploi en mai contre des prévisions à 210.000), les NFPs risquent de décevoir cet après-midi. Si le marché du travail US n'arrive pas à confirmer au moins 200.000 créations d'emploi le mois dernier, le billet vert pourrait effectivement perdre encore plus de terrain dans les séances qui viennent. Accompagné par une hausse du taux de chômage, attendu à 6,4 % contre 6,3 % en avril, une baisse du dollar US aiderait l'EURUSD à enregister de nouveaux plus hauts avant le week-end. Calendrier économique du 6 juin 2014 Analyse technique de l'EURUSD avant les NFPs Nous avons mis en exergue un scénario de rebond sur l'EURUSD en cas de nouveaux plus bas suite aux taux de la BCE. La glissade de l'euro était un peu plus forte que prévue en intraday, l'EURUSD ayant baissé de 50 pips en dessous de notre support journalier à 1,3550$. Ce support a tout de même tenu, et l'EURUSD est parvenu à remonter jusqu'à sa zone de résistance à 1,3650/70$ hier soir. Le chandelier journalier suggère un potentiel de hausse sur le marché, ce qui doit être confirmé par un dépassement des 1,3670$ aujourd'hui. Si le dollar baisse suite aux NFPs cet après-midi, l'EURUSD pourrait amorcer un breakout au-dessus de ce seuil clé. Ainsi, une clôture au-dessus des 1,3670$ ce soir laissera envisager une poursuite du rebond de l'euro vers les 1,3730$ la semaine prochaine. A contrario, une incapacité de remonter au-dessus des 1,3670$ aujourd'hui nous laissera dans une situation délicate, caractérisée par l'incertitude qui prédomine depuis le début du mois. Dans ce cas, l'EURUSD restera probablement dans son range (en cours de clôture) établi entre 1,3585 et 1,3670$. Enfin, une clôture journalière en dessous des 1,3585$ renforcera les perspectives baissières pour viser de nouveau les 1,3550$ au début de la semaine prochaine. Cela pourrait être difficile vu le corps du chandelier journalier de jeudi... Graphique 1 : L'EURUSD a tenu ses supports et rallie sa MVA20 jours Graphique 2 : Le recul de l'USDCHF favorise la hausse de l'EURUSD Graphique 3 : Le Dow Jones-FXCM US Dollar Index (USDOLLAR) de retour en dessous des 10.500 points Par Adrian Raymond, Analyste de Marché pour DailyFX.fr Pour me contacter, écrivez à araymond@fxcm.fr Suivez-moi sur Twitter : @AdrianRaymondFX ORIGINAL SOURCE
  15. Formations de Trading - DailyFX.fr

    La théorie des bulles spéculatives
×