Aller au contenu
Bourse Attitude
Lecut

La tendance reste favorable

Messages recommandés

La bourse vient de donner un nouveau signal d'achat. Le nombre de valeurs évoluant au-dessus de la moyenne à 50 jours dépasse maintenant les 90 %

C'est un super signal

Roger LECUT

professeur de Cyclologie Boursière

GAZETTE DE L'INVESTISSEUR AVISE - 21 AVRIL 2010

Chers lecteurs, en ce moment, la Bourse essaie de se stabiliser. Il y aurait une volonté politique de maintenir le Dow Jones au dessus des 11.000 points !! Ce n'est pas impossible, nous avons déjà vécu cela dans le passé.

post-1-024450200 1281971174_thumb.png

post-1-045744300 1281971181_thumb.png

Ce qui est clair, c'est que l'assurance du trend haussier ne se départit pas de son angle de GANN. Un canal haussier qui le guide depuis le 8 février 2010. Nous avons également une accumulation qui dure depuis janvier et ce qui semble le plus important à mes yeux, c'est le niveau des valeurs naviguant au dessus de la moyenne à 50 jours.

Ce niveauIl atteint ce 21 avril 2010, les 86.10 %. Ce niveau a même déjà testé le 5 avril un seuil de 90 %. De plus, nous évoluons toujours au dessus de la moyenne à 150 jours.

Nous aurons en plus, sans tarder, le baiser plaisant des moyennes : c'est-à-dire que la moyenne à court terme et la moyenne à long terme vont, après s'être entrecoupées, évoluer toutes les deux à la hausse.

Le Relative Strenght Index est revenu en zone neutre et laisse le champ libre à de nouveaux achats. Le MACD, bien qu'évoluant en tendance latérale ne freine pas trop cette évolution haussière.

Pourquoi est-ce si important de voir le niveau de 90 % de valeurs évoluant au-dessus de la moyenne à 50 jours ?

Je vais faire référence aux données du cabinet de recherche quantitative, la Ned Davis Research.

Celui-ci prétend avec preuves à l'appui que ce fait est un signal rare d'achat. Avant celui qui vient d'être généré le 5 avril 2010, il y en a eu seulement douze depuis 1967. Ce qui est curieux, c'est que sur ces douze signaux, deux ont été produits ces douze derniers mois.

En d'autres termes, cela revient à dire que depuis 1967, dix signaux d'achat ont été observés et que cela revient à une moyenne d'un signal tous les 4.3 années. Curieusement, depuis mars 2009, ce signal d'achat est généré tous les quatre mois environ.

Faut-il pour cela se ruer sur toutes les actions et acheter en dépit du bons sens ? Bien sûr que non. L'année dernière, nous avons eu deux signaux d'achat le 4 mai et le 16 septembre et voyez l'évolution boursière sur le graphique. Elle est positive mais avec des corrections régulières.

post-1-058897000 1281971249_thumb.png

La firme a fait ses calculs sur base du SP-500 valeurs et estime que le rendement moyen de cet indice atteint 4.6 % un mois après le signal d'achat. Après un trimestre, le rendement moyen est de 8.20 % ; il atteint 13.1 % dans les six mois et 19.7 % après un an.

Même dans les pires des cas, le rendement n'est jamais négatif. La firme obtient des chiffres de 1.1 % après 1 mois, 0.4 % après trois mois, 4.9 % après six mois et 11.6 % après un an.

post-1-083806400 1281971668_thumb.png

post-1-045131100 1281971673_thumb.png

Comme nous sommes optimistes, voyons et souhaitons la meilleure expérience qui statistiquement donne un rendement de 11.1 % après un mois, 13.7 % après trois mois, 24.3 % après six mois et 33.9 % après un an.

Afin que ce calcul soit le moins biaisé par la croissance des sujets sensibles, Ned David Research a éliminé de son calcul, les fonds de type fermé, les fonds obligataires et les fonds cotés en bourse.

Est-ce pour cela qu'il faille tout acheter ? Bien sûr que non. C'est un indicateur qui n'a jamais induit en erreur mais comme le dit lui même le directeur de cette firme : Peut-on dire « jamais » sur le marché boursier ?

post-1-007687500 1281971799_thumb.png

post-1-013383600 1281971803_thumb.png

Comme vous pouvez le constater, l'évolution actuelle de la bourse calque le redressement boursier des années 2000-2002. Une cyclologie parfaite.

En fait, depuis la création du Dow en 1896, il y a eu seulement trois marchés baissiers dans lesquels, le Dow Jones a perdu plus de 50% (notamment au début des années 1930, à la fin des années 1930 jusqu'au début des années 1940, et lors de la récente crise financière.

Mais il ne faut pas oublier la fameuse secousse des Dot-Com au cours de laquelle, le nouvel index des technologiques, le Nasdaq a perdu 78 % de sa valeur.

post-1-094766000 1281971844_thumb.png

Comme je le disais ici plus haut, le rallye actuel du Dow Jones suit un chemin qui est assez similaire à celui du rallye du Nasdaq qui a débuté fin 2002. Il est également intéressant de noter que chaque rallye a duré de 300 à 370 jours d'ouverture boursière et que la phase d'agitation avec une volatilité importante a duré plus ou moins une bonne année.

Ce contre-courant d'achats après des ventes massives n'est donc pas atypique et nous devrions nous réjouir petit à petit des nouvelles qui pigmentent l'actualité économique ces dernières semaines à commencer par les résultats des sociétés cotées.

post-1-057878700 1281971874_thumb.png

Les institutionnels continuent leur travail d'accumulation et de distribution et sont devenus cash dans le secteur santé après le vote très discuté de la loi Obama sur l'accès aux soins médicaux.

Il ne faut pas oublier que nous approchons de mai et que bientôt fleurira dans les journaux financiers le rappel de cet fameux adage : Sell in May and go away, and buy back on the Derby Day. Ce qui revient à dire :: En mai, prenez vos bénéfices et rachetez le jour du Derby d'Epsom (mi-juin).

Les Chinois l'appliquent d'ailleurs dans leur graphique évolutif de l'année ;

post-1-040663500 1281971953_thumb.png

Nous pourrions tout aussi bien appliquer ce dicton et ainsi continuer à forcer la statistique. C'est souvent ainsi que les règles ésotériques prennent pied au grand dam des fondamentalistes.

Regardons ce qui pourrait freiner votre enthousiasme.

Beaucoup prennent encore habituellement la moyenne à 200 jours comme indication majeure. Nous pouvons voir que si le Dow Jones a brisé celles de 50 et 150 jours, il bute actuellement contre la moyenne mathématique de 200 jours. Il en est de même pour beaucoup de bourses.

post-1-048797800 1281972014_thumb.png

Ceux qui ont foi en la méthode d' Elliott pensent que la moyenne à 200 jours sera un véritable obstacle pour la poursuite de la hausse boursière et principalement pour cet index Dow Jones Industrials.

Cela pourrait même mettre fin à ce rallye qui dure depuis mars 2009.

Ces « intégristes » disent que le marché laisse apparaître de faibles volumes, que sa dynamique est faiblarde et que les autres indicateurs sont plats.

La reprise de la volatilité pourrait bien indiquer que nous sommes au top niveau et que celui-ci est en formation certaine comme celui de 2008.

Ces chartistes se basent aussi sur la formation des BRIC. (Brésil, Russie, Inde et Chine)

post-1-093983000 1281972065_thumb.png

Depuis novembre 2008, nous sommes en hausse et venons de tester le top de novembre 2009.

post-1-007477100 1281972135_thumb.png

Nous pourrions probablement nous attendre, avec la théorie des elliottistes, à tester ce deuxième top niveau et partir en glissade comme la bourse brésilienne

Bien entendu, nous tenons compte que les hauts se forment sur base de bonnes nouvelles et que nous devrions nous méfier très fortement des mensonges diffusés par le système financier. La crise des subprime reprend de la vigueur et rien ne dit que la crise est réellement finie.

La bourse anticipe, soit, mais le mythe d'un cycle conjoncturel parfait et toute la théorie des économistes est vraiment en train de vaciller.

La prudence reste de mise et à ce titre, le secrétaire général de la FFCI (Fédération Française des Clubs d'Investissement) me prie de vous inviter à la conférence débat qui aura lieu le jeudi 20 mai à 18h30 au siège de la KBC à Bruxelles (invitation en annexe).

N'oubliez pas de venir m'écouter également à la Salle Boursière de Charleroi, le 22 juin 2010.

En mai, j'applique le dicton et je prends du bon temps.

Roger LECUT

Professeur de cyclologie boursière (lecut@hotmail.com)

Ancien Administrateur et ancien Vice-Président d'Investa.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonjour,

document intéressant mais une chose me titille: le doc est daté du 23 avril 2010 alors que le post est du 21 avril ???

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

C'est anormal en effet, je me suis trompé en tapant la date. Mes excuses. Ce qui compte, c'est la date sur les graphiques

Bien à vous

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité
Ce sujet ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

×