Aller au contenu
Bourse Attitude
Lecut

Faut-il croire a la deroute ?

Messages recommandés

C'est le moment de ne pas paniquer. Les bonnes nouvelles vont arriver comme par enchantement. Nous allons retrouver un courant acheteur

Passez de bonnes vacances en attendant

Roger LECUT

PROFESSEUR DE CYCLOLOGIE BOURSIERE

GAZETTE DE L'INVESTISSEUR AVISE - 14 JUILLET 2010

La crise financière continue à faire des vagues et des mini-vagues et nous commençons à désespérer ; certains économistes parlent déjà d'une économie en double-fond.

Que disent les graphiques ? Depuis ma dernière gazette, nous avons franchi à la baisse toutes les moyennes mobiles importantes dont la plus redoutée, celle à 150 jours. De plus, nous avons évolué sous le niveau psychologique des 10.000 points avant de le franchir à nouveau.

Il y avait effectivement de quoi s'inquiéter mais c'est toujours au moment le plus crucial que la bourse vire au rose puis évolue dans le vert. Des nerfs d'acier et encore, pour éviter les coups de chaleur, mieux vaut prendre ses distances avec le marché et profiter des vacances. Bien souvent à la rentrée, le pire est passé et bien des personnes sont contentes de ne pas avoir effectué des opérations dans la panique ou la débandade des indicateurs.

post-1-012215300 1281964694_thumb.gif

Nous venons de grimper de 5% la semaine passée. C'est un fait et nous testons la moyenne pondérée de 50 jours. Les autres moyennes ont une projection probable de tendance latérale. L'accumulation -distribution est positive et bien des titres américains évoluent de la même façon que l'indice phare. Devrais-je me réjouir ? Bien entendu, la chute est enrayée mais la formation en « W » n'en est pas une. Le deuxième jambage est moins haut que le premier. Cependant, nous sommes en train de former un wedge bullish ; c'est un point positif.

post-1-014426900 1281964700_thumb.gif

post-1-077021700 1281964704_thumb.gif

Comme vous le savez, les médias disent que le premier signal de vente est venu de la Chine et plus précisément de son indice phare, le Shanghai Index.

post-1-003651700 1281964709_thumb.gif

Il est vrai que l'évolution des cours était totalement dé corrélée de celle des indices américains et européens, puisque l'Index chinois baissait depuis son sommet d'août 2009.

Avec une telle divergence, nous pouvions voir sans aucune difficulté que le rally des marchés n'était pas unanime sur toutes les places boursières. Un tel fait, à l'heure de l'informatique, constitue une première faiblesse que nous pourrions appeler grande fragilité du marché des actions.

Mais, regardons attentivement les trois graphiques ? Vous remarquerez que la bourse de Shanghai a tendance à se renverser en premier, à la hausse comme à la baisse quelques temps avant les USA et si vous regardez ce fait avec le Dow Jones européen, le phénomène est identique. Cyclologiquement, cela pourrait-il dire que le marché chinois serait en avance sur les cycles boursiers ? Dans ce cas, le rallye de juillet était prévisible et la Chine deviendrait l'indice phare de référence. Que fera la bourse ce lundi 12 juillet ? Tendance latérale. C'est gagné.

post-1-066177700 1281964713_thumb.gif

post-1-099838100 1281964717_thumb.gif

post-1-050359100 1281964723_thumb.gif

Il fallait donc rester investi et en ce moment, le calendrier chinois nous indique que les prochains mois seront encore assez bousculés avant un beau redressement en fin d'année.

Les institutionnels viennent de se dégager à nouveau après avoir refait le plein. Rien de bien dramatique

post-1-027215700 1281964728_thumb.gif

post-1-027460000 1281964732_thumb.gif

Nous continuons à respecter le cycle du Bear Markets de 2000-2002.

Nous allons entamer la dernière phase de hausse de la crise financière de 2007.

post-1-038036500 1281964739_thumb.gif

Nous avons maintenant 836 actions qui naviguent au dessus de la moyenne à 50 jours soit 39.68 %. Le grand public semble revenir sur le marché et cela se confirme par le redressement du MACD

post-1-011733300 1281964744_thumb.gif

Depuis le début de l'année, nous avons entamé un trend de tendance latérale avec deux top et trois down. Dans ce genre de formation, le troisième top est décisif et pourrait engendrer la poursuite de la hausse mais nous ne sommes pas encore au niveau du deuxième top. A surveiller.

post-1-027271800 1281964748_thumb.gif

Cet indicateur RUSSEL reprenant la cotation de 2000 actions est assez parlant. Il a testé sa moyenne à 200 jours sans succès et recommence le test après avoir fait un bottom quasi au niveau de février 2010. Espérons qu'il réussisse à franchir la moyenne. Il très apprécié des professionnels.

post-1-085329700 1281964752_thumb.gif

Le DJA (ETF Dow Diamonds) a rebondi et pourrait percer les deux moyennes. Ce serait une très bonne nouvelle mais les moyennes que feront-elles ? Le baiser mortel ?

post-1-033426400 1281964759_thumb.gif

Le S&P 500 SPDR appelé aussi le SPY donne une image neutre. La moyenne est coupée mais celle à 200 jours continue de grimper.

C'est aussi un des ETF les plus connus.

post-1-012837800 1281964764_thumb.gif

L'ETF des quatre Q qui fait référence à des valeurs technologiques suivies par le Nasdaq 100 donne aussi une pulsion de reprise mais franchira t'il la moyenne à 200 jours.

L'ETF bancaire KBE tente de passer sa dernière moyenne et les médias commencent à « aimer » ce secteur.

post-1-059993200 1281964769_thumb.gif

L'indicateur des pétrolières redevient positif mais l'affaire BP noircit le secteur et franchir la moyenne est une étape peu commode. Même les pétroles de remplacement éprouvent des difficultés.

post-1-076930900 1281964774_thumb.gif

post-1-013723600 1281964780_thumb.gif

Les valeurs aurifères restent dans leur trend haussier mais la résistance de la deuxième moyenne semble difficile à percer. L'or devrait probablement fléchir en juillet. Ce sera une nouvelle occasion de faire le plein de ce métal précieux qui n'est plus une relique comme le prétendent encore certains économistes

post-1-016254800 1281964789_thumb.gif

L'indicateur des semi-conducteurs a réussi son test et le MACD semble tenir sa voie haussière.

post-1-017535000 1281964795_thumb.gif

L'indicateur de l'immobilier a testé sa moyenne et envisage de passer à la hausse celle à 50 jours. Le climat pourrait bien changer positivement.

post-1-051400600 1281964800_thumb.gif

Le Baltic Dry Index est devenu soudainement rudement inquiétant. Il est vraiment divergent de l'indice transport américain. Il représente toutefois une part prépondérante du commerce avec l'Asie .Par contre la corrélation avec l'indice transport et le Dow Industrials est parfaite A surveiller

post-1-049640600 1281964808_thumb.gif

post-1-006536400 1281964817_thumb.gif

post-1-050566300 1281964822_thumb.gif

Jetons un coup d'il sur le Value Line Geometric Index et sur la volatilité boursière du moment. Ces deux indicateurs restent rassurants. Le Value Line est descendu à 290 proche de la limite de sécurité à 232.96 mais il s'est heureusement redressé à 307.46. La volatilité boursière a donc fait un bond mais elle s'est vite aplanie. Tout est sous contrôle.

post-1-027167900 1281964828_thumb.gif

post-1-002884300 1281964835_thumb.gif

post-1-057366200 1281964841_thumb.gif

le Nyse Summation Index nous fait une figure en W positif. L'alerte serait-elle passée ?

Que disent les professionnels dans leurs lettres confidentielles ?

post-1-034008500 1281964848_thumb.gif

Ce broker pense qu'après un rally, il y aura confirmation d'une formation « tête et épaules » très dangereuse et bonjour les dégâts.

post-1-093032900 1281964855_thumb.gif

Nous devrions avoir une résistance à la hausse en ce qui concerne l'argent. Des elliottistes disent que nous sommes à la fin de la formation ABC après une envolée en cinq vagues. Conclusion : correction prochaine mais il existe une certaine corrélation avec l'or et celui-ci pourrait bien corriger sérieusement avant une nouvelle poursuite de la hausse.

post-1-096844600 1281964862_thumb.gif

Les indicateurs que nous venons de voir représentent en fait l'évolution de la semaine passée. En effet, le S & P500 a bondi de 5,1% (en baisse de 3,3% en cumul annuel), et le Dow a gagné 5,0% (en baisse de 2,2% en cumul annuel). Les banques ont progressé de 8,9% (en hausse de 15,6%), L'indicateur Stanley Morgan des cycliques a fait un rally de 6,6% (en baisse de 1,3%), et l'indicateur des transports a augmenté de 5,5% (1,5%). L'indice des consommateurs Morgan Stanley a augmenté de 4,5% (en baisse de 1,2%), et celui des services publics a bondi de 5,5% (en baisse de 4,1%). Le S & P 400 des valeurs moyennes a rallié de 5,1% (1,8%), et les petites capitalisations de l'indicateur Russell 2000 ont augmenté de 4,8% (en hausse de 0,6%). Le Nasdaq100 a augmenté de 4,8% (en baisse de 2,4%), et l'indice Morgan Stanley High Tech a bondi de 5,0% (en baisse de 6,2%). Les semi-conducteurs ont terminé la semaine avec une hausse de 5,6% (2,4%) et les valeurs Internet ont bondi de 5,9%.

Les biotechs ont augmenté de 3,0% avec des gains pour 2010 à 10,1%. Les lingots d'or ont peu bougé mais l'indice HUI a rallié de 2,1% (en hausse de 7,6% depuis le début de l'année).

L'indice allemand DAX a bondi de 4,0% (en hausse de 1,8% en cumul annuel) et le Nikkei 225 a récupéré 4,1% (en baisse de 9,1%). Les marchés émergents étaient très sollicités.

L'indice du Brésil a grimpé de 3,2% (en baisse de 7,5%), et l'indice russe a augmenté de 3,6% (en baisse de 5,5%).

Pour faire de même, l'Inde a progressé de 2,1% (+ 2,1%) et la Chine Shanghai Exchange s'est offert un rallye de 3,7% (en baisse de 24,6%).

En suivant attentivement la presse financière et non pas le Tour de France ou la Coupe Mondiale du Football, vous auriez appris que :

"la demande d'or en Chine,-le deuxième plus gros consommateur mondial- a atteint un volume total en hausse de 59% par rapport aux six premiers mois de l'année précédente, soit l'équivalent de 3,174.5 tonnes ... "

L'indice CRB des commodities a crû de 2,4% (en baisse de 8,0% en cumul annuel). L'argent a gagné 2,4% à 18.145 $ (en hausse de 7,7% en cumul annuel).

"la Banque centrale de Chine a dit que la croissance économique devient plus équilibrée entre la consommation, l'investissement et les exportations. ...

«la balance courante excédentaire de la Chine diminuera pour la deuxième année en 2010, la demande intérieure joue un rôle plus important dans la conduite de la croissance économique de la nation.

"la vente de voitures de tourisme en Chine a ralenti en Juin car l'inflation s'est accélérée, ce qui réduit le pouvoir d'achat des consommateurs.

"La croissance de l'industrie des services de l'Inde y compris les logiciels et les télécommunications s'est accélérée pour atteindre le niveau le plus élevé depuis deux ans. Des pressions se font pour maintenir la pression sur la banque centrale afin qu'elle relève les taux d'intérêt et jugule l'inflation."

Avez-vous noté que le Fonds monétaire international a relevé sa prévision de croissance mondiale cette année, reflétant une croissance plus forte que prévu au premier semestre ... L'économie mondiale va ainsi augmenter de 4,6% en 2010, la plus forte hausse depuis 2007 , comparativement à une projection de 4,2 Avril %..."

Avez-vous noté que la création d'emplois au Canada a été presque cinq fois plus importante que les économistes le pensaient pour juin. L'économie a ainsi récupéré la quasi-totalité des pertes d'emplois observée depuis 2008 ...et le taux de chômage est tombé à 7,9 %..."

Avez-vous noté que la production industrielle de l'Allemagne a augmenté plus que les économistes ne l'estimaient pour mai et que la reprise mondiale a alimenté la demande pour les produits de la plus grande économie d'Europe. La production a augmenté de 2,6% par rapport à avril et les exportations ont progressé de 9,2% en mai. "

Il est à noter qu'un semblant de stabilité est revenu sur les marchés de la dette européenne. Les matières premières résistent et profitent même du rallye boursier.

Le cuivre a bondi de 5,2% et le nickel de 3,0%. Le Goldman Sachs Commodities Index fait un rally de 4,3%.

Le dollar australien a fait un bond de 4,3% et le dollar canadien de 2,8%.

Que dire de plus. Prenez de bonnes vacances, ne paniquez pas et vous reviendrez avec un soleil radieux.

Et ce soir, vous apprendrez que les actions sont en légère baisse dans une période de prudence. Les investisseurs considèrent les acquisitions comme un signe que les entreprises sont confiantes dans leurs perspectives d'affaires et prêtes à dépenser leur trésorerie pour s'étendre.

Les entreprises se préparent à annoncer des résultats trimestriels. Le producteur d'aluminium Alcoa Inc devient la première grande entreprise à présenter ses résultats et manifestement, ceux-ci ont ragaillardi la confiance des investisseurs. Ces quelques chiffres sont parvenus à orienter toute l'Europe boursière vers la progression. Le succès du placement obligataire par la Grèce, l'entrain des valeurs du secteur automobile et la vigueur de Wall Street sont ensuite venus cadenasser l'objectif haussier. Bravo !!

Rappelons que les actions grimpent parfois et souvent sur des signes que l'économie ne croît pas aussi rapide que les investisseurs ne l'avaient espéré. L'annonce des bénéfices au cours des prochaines semaines permettra de mieux comprendre l'évolution actuelle des sociétés. Nous pourrons déterminer si les ventes au détail sont en reprise, si la confiance des consommateurs continue son déclin et si le chômage élevé affecte effectivement les bénéfices des sociétés.

Les investisseurs voudront voir comment les dirigeants sont optimistes dans leurs perspectives pour les prochains trimestres et si cet optimisme est accru, cela pourrait donner un coup de fouet au marché. Il pourrait également être un signe que les entreprises augmenteront leur embauche et bonjour les graphiques haussiers.

Roger LECUT

Professeur de cyclologie boursière (lecut@hotmail.com)

Ancien Administrateur et ancien Vice-Président d'Investa.

Rédigé le 12 juillet 2010

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité
Ce sujet ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

×