Aller au contenu
Bourse Attitude
Lecut

Les gazettes de l'année 2013 et 2014

Messages recommandés

La hausse va se maintenir

Citation

Oui, cela semble étonnant. C'est pourtant cycliquement ce qui pourrait nous arriver de mieux.

L'avenir est là mais bien des choses vont changer. L'économie ancienne va se modifier radicalement.

Nous entrons dans un nouveau cycle donnant la priorité à la biotechnologie, la nanotechnologie et le pétrole de synthèse.

Nous vivrons cette nouvelle ère jusqu'en 2040.

Autant prendre nos positions dans le bas boursier.

Visualiser la gazette

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonjour,

En ce qui concerne les sociétés actives dans la nanotechnologie que vous invoquez, je ne me souviens guère que d' ALTAIR NANOTECH ( ALTI) dont vous nous avez parlé en 2006 et puis en 2007 à un cours entre 3 à 4.

Au vu des graphiques de cours depuis lors, je suppose qu'il y a eu des augmentations de capital ou des splits !

Puis-je vous demander votre avis actuel sur ce titres ou d'autres dans le même secteur ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Oui, vous avez raison, cette valeur a bien performé sur des espoirs et ensuite, elle s'est effondrée car sa batterie n'a pas été sélectionnée par les gros industriels.

Beaucoup de biotechnologies subissent le même sort.

Il faut être méfiant.

Dès que j'aurai trouvé, je l'indiquerai dans la gazette

Bien à vous

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Au bord du précipice ?

Citation

Nous volons de sommet en sommet et nous commençons à nous poser des questions.

Devrions-nous vendre avant une chute très probable en juin.

Lisez-moi avant toute chose

Bien à vous

Roger LECUT

Professeur de Cyclologie boursière

Visualiser la gazette

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

AGEAS a hérité du dossier FORTIS : que faire ?

Citation

Etre actionnaire est parfois difficile. Le cas de FORTIS est exemplaire. Le titre chute, la perte est grande et des associations se créent pour essayer de récupérer des dédommagements.
C'est une bonne idée mais il y a des actionnaires qui restent dans leurs pantoufles et attendent la conclusion juridique.
Il y a d'autres actionnaires qui ont essayé de moyenner leurs avoirs et qui ont gagné car la société nouvelle AGEAS a du tonus à revendre.
Alors, pourquoi faire reperdre de l'argent à ceux qui ont gardé leur confiance dans la société.
C'est un fameux dilemme qui profite surtout aux avocats et aux associations vautours.

AMICALEMENT
Roger Lecut

Visualiser la gazette

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité
Ce sujet ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

×