Les trackers (ou ETF)

Des informations pour bien comprendre les trackers.

  • Publication du 16/06/2022
  • Auteur : Nicolas
Sommaire

Définition d'un tracker

Les trackers (ou ETF) sont des fonds d'investissement qui cotent en continu sur les marchés boursiers. Les échanges sur un tracker se font de la même manière que sur une action.

Les trackers sont des fonds qui répliquent les variations d'un sous jacent comme par exemple un indice boursier, un indice sectoriel, un panel d'actions, des obligations, ...

Certains trackers (ETF) sont composés d'un panel d'actions dans un secteur précis comme la nouvelle technologie, la biotechnologie, ...

Pourquoi utiliser un tracker ?

Ils permettent d'accéder facilement à des actifs comme le pétrole Wti, un indice boursier (Cac40, SP500, Nasdaq, Dow Jones, ...), un panel d'actions etc, ... sans à avoir à passer par le marché du Forex, des CFD, des turbos, ... par exemple.

En effet les trackers peuvent être achetés au comptant sur un compte titre ordinaire (CTO) ou pour certains d'entre eux sur un Pea. Comme les actions françaises, les ETF cotent en continu sur le marché Euronext de 9H à 17H30.

Il existe 750 trackers sur le marché Euronext ! Cela offre une grande variété de produits.

Avec les trackers vous pouvez donc investir facilement sur un indice populaire, un produit dérivé ou un panel d'actions.

Les frais sur les trackers

Les frais associés aux trackers sont :

  • Les frais de courtage (cf les frais de votre banque ou de votre courtier).
  • Les frais de gestion : ils sont gérés en interne et intégrés au cours de l'ETF. Le cours de l'ETF sera donc impacté sur la durée par les frais de gestion. Les frais de gestion varient entre 0.05% et 1% suivant l'ETF, ce qui reste raisonnable. Ils sont beaucoup moins élevés que les frais sur les fonds d'investissement traditionnel (0.5 à 2%).

Le levier sur les trackers

Certains trackers sont en levier 2. Par exemple l'ETF LQQ qui porte sur le Nasdaq 100, réplique à peu de choses près l'évolution du Nasdaq avec un multiple de 2. Donc en cas de hausse vous bénéficierez d'une hausse multipliée par 2. Mais en cas de baisse votre perte sera aussi doublée. De plus avec le levier, les effets du Beta Slippage seront plus importants.

Le beta slippage

Un ETF reproduit les variations journalières en pourcentage d'un sous-jacent. Or ces variations hausses/baisses créent une différence de performance entre l'ETF et le sous-jacent.

Ces différences peuvent créer des cas défavorables et des cas favorables.

Si vous faites du long terme, je vous conseille de bien prendre connaissance des effets négatifs que peut avoir le beta-slippage dans le temps sur les performances de votre ETF.

Toutes les explications sont dans la documentation sur le beta-slippage.

La diversité des trackers

Pour trouver des trackers ou ETF vous pouvez utiliser les sites de groupes financiers comme :

  • Ishares nl.ishares.com ou us.ishares.com Barclays global Investors
  • Lyxor www.loxoretf.nl ou .com Société Générale
  • Casam www.casametf.com Crédit Agricole AM
  • Street Tracks www.streettracks.net ou www.ssga.fr ou www.globalspdrs.com State street Global Advisers
  • ETF Securities www.etfsecurities.com Etf Securities
  • db x-trakers www.dbxtrakers.fr deutshe Bank
  • PowerShares www.invescopowershares.com Invesco Powershares Capital Mangement
  • SGAM www.sgametf.com Société Générale AM
  • EasyETF www.easyetf.com AXA et BNP
  • ProShares www.proshares.com Profunds Group

Les trackers CAC40

Voici 2 trackers long CAC40 sans levier :

  • AMUNDI ETF CAC 40
  • LYXOR ETF CAC 40

LVC

Le tracker LVC (Lyxor Daily Leverage CAC 40 UCITS ETF) permet de profiter de la hausse du CAC40 avec un effet de levier proche de 2. Il peut être acheté comme une action sur un CTO.

Attention en cas de baisse de l'indice CAC40 le tracker LVC baissera 2 fois plus (quasiment) que le CAC40.

Avantages du LVC :

  • Vous pouvez acheter le CAC40 et profiter de la tendance long terme.
  • Le levier est de 2 (ou presque).
  • Il est éligible PEA.

Inconvénients du LVC :

  • Il ne cotera pas à l'ouverture si les variations sont fortes par rapport à la clôture de la veille.
  • Le spread est assez élevé.
  • Il perd de sa valeur dans le temps à cause du beta slippage (ETF avec levier).
  • En cas de baisse vous perdez 2 fois la variation de l'indice (long + levier).

BX4

Sachez aussi qu'avec un tracker vous pourrez aussi vous protéger des baisses du marché par exemple en achetant le fameux BX4 qui réplique les variations du CAC40 à l'opposé avec un levier d'environ de 2. Par exemple si le CAC40 perd 10% en quelques jours votre tracker prendra environ 20% de valeur.

Le tracker BC4 le plus connu est le LYXOR ETF BX4.

Avantages du BX4 :

  • Vous pouvez couvrir votre portefeuille boursier.
  • Le levier est de 2 (ou presque).
  • Il est éligible PEA.

Inconvénients du BX4 :

  • Il ne cote pas à l'ouverture lorsque les variations sont fortes.
  • Le spread est assez élevé.
  • Il perd de sa valeur dans le temps à cause du beta slippage (ETF inverse avec levier).
  • En cas de hausse de l'indice vous perdez 2 fois la variation (short + levier).

Conseils de gestion sur les trackers

Sélection d'un ETF

Attention il peut tout de même avoir dans le large panel de trackers des indices un peu exotiques !

Lorsque vous sélectionnez un tracker veuillez bien vérifier les aspects suivants :

  • L'émetteur
  • L'indice (sous jacent)
  • La façon de répliquer l'indice
  • La composition
  • Les volumes d'échange
  • ...

Perte de valeur

En général le beta slippage aura un impact négatif sur les performances long terme d'un ETF si c'est un ETF long avec levier ou si c'est un ETF bear.

De plus les frais de courtage même si ils ne sont pas très élevés sur les ETF impacteront aussi le prix sur la durée.

Donc si vous êtes long terme il faudra bien choisit votre ETF et rester sur des ETF très performants avec peu de périodes de range ou de contre sens répétés.


Questions réponses (FAQ)

Est-ce qu'un ETF est risqué ?

Oui :

  • L'émetteur peut déposer le bilan dans ce cas votre ETF vaudra 0€ si vous n'arrivez pas à le vendre avant le retrait de la cote.
  • L'effet de levier peut rapidement vous faire perdre de l'argent.
  • Le temps (frais de gestion) et les périodes de range et volatilité (beta slippage) peuvent vous faire perdre de l'argent.
  • Certains ETF sont éligibles aux SRD ce qui peut permettre de mettre du levier sur un ETF qui lui aussi peut être en levier. Il faut faire attention à cela et bien être conscient du risque avant d'acheter un ETF.

Est-ce que sur un ETF ma perte est limitée ?

1 / La perte est limitée à la somme placée sur votre ETF si vous l'achetez au comptant. Dans ce cas même si vous achetez un ETF avec levier vous ne pourrez pas perdre plus que votre position initiale.

A noter que certains ETF peuvent être achetés au SRD. Attention au risque lié au SRD (levier, utiliser de l'argent que l'on ne possède pas) sur un produit quel qu'il soit surtout quand ce produit peut aussi être en levier.

2 / La perte potentielle est aussi limitée par la diversité du placement (en général un ETF contient un indice ou un gros panel d'actions).

Est-ce qu'il existe des ETF sur des actions ?

Oui, ce sont surtout des panels d'actions, il y a par exemple le MSI World qui regroupe plus de 1600 actions. Il en existe plein d'autres.

Il y a aussi des ETF sur indices (Nasdaq, CAC40, ... par exemple).

Quels sont les avantages d'investir dans des ETF indiciels à long terme ?

  • Vous profitez de la hausse de marchés sur le long terme.
  • Vous profitez de la recomposition des indices sur la durée (arbitrage).
  • Vous n'avez pas de gestion comme sur les actions (gain de temps, gain d'energie, ...).
  • Pas de perte de valeur de l'ETF lié au temps qui passe (si vous êtes long sans levier).

Est-ce que tous les ETF sont fait pour faire du long terme ?

Non, les ETF bears (shorts) et les ETF longs avec levier (leverage *2 par exemple) perdent de la valeur dans le temps à cause du beta slippage.

Par contre les ETF long sans levier comme certains ETF indiciels (CAC, S&P500, Dow Jones, Nasdaq) sont très biens pour profiter de la hausse des marchés à très long terme (rien n'est garanti ceci dit).