Guide dans le choix de l’ouverture d’un PEA chez une banque ou un courtier par Maxou

Photo of author
Ecrit par Rédacteurs

Article rédigé par un spécialiste de la bourse

REDACTEUR : MAXOU de BOURSE ATTITUDE

Bonjour à tous,

Cet article a pour but de vous guider dans le choix de l’ouverture d’un PEA chez une banque ou un courtier.

Mais avant toute chose : qu’est ce qu’un PEA ?

Le PEA (Plan d’Epargne en Actes) est un type de compte de valeurs mobilières régi par la loi française qui bénéficie d’avantages fiscaux spécifiques pour les résidents français tels que les plus-values et les revenus réalisés sur le compte sont, sous certaines conditions – dont la durée de détention -, imposés à un niveau minimal.

Les actions éligibles au PEA sont celles appartenant à des sociétés françaises ou ayant leur siège social dans l’Union européenne, en Norvège et en Islande et qui sont soumises à l’impôt sur les sociétés (IS).

Le PEA peut être porteur de tout type de titres, y compris des actions ; des fonds communs de placement (qu’il s’agisse de SICAV ou de FCP ; au minimum 75 % des fonds doivent être investis dans des titres éligibles) ; des trackers qui sont investis dans des actions éligibles.

Les recommandations données dans la liste de prix sont adaptées aux marchés mentionnés. Les recommandations peuvent être différentes si vous décidez d’investir sur le marché américain, par exemple.

Comment ouvrir un PEA ?

Toute personne majeure ayant son domicile fiscal en France peut ouvrir un plan d’investissement (PEA). Il n’est plus réservé aux contribuables Un PEA (mais pas un PEA-PME) peut être ouvert par une personne rattachée à un foyer fiscal sous certaines conditions. C’est le cas dans les situations suivantes :

  • Enfant majeur, c’est-à-dire âgé de 21 ans ou 25 ans qui peut justifier de la poursuite de ses études,
  • Personne ayant accompli son service national (sans limite d’âge pour ces deux cas),
  • Une personne en âge de travailler à temps plein et présentant un handicap

Le titulaire fait partie du foyer fiscal, il existe une limite spécifique de PEA fixée à 20 000 EUR jusqu’à l’expiration de la saisie où il existe une limite supérieure de 150 000 EUR. La même personne est titulaire d’un seul plan d’épargne en actions. Ce plan ne peut être détenu que par une seule personne.

Quelle fiscalité offre le PEA ?

Durée de détentionConséquence du retraitImposition
Inférieure à 5 ansClôture obligatoire(1)Gain net imposé(2) au taux de 12,8% ou option globale pour le barème progressif et soumis aux prélèvements sociaux
Au delà de 5 ansPossibilité d’effectuer des versementsGain net exonéré d’impôt sur le revenu mais soumis au prélèvements sociaux(3)
  1. Il existe des exceptions à la clôture du plan : licenciement, invalidité (2ème ou 3ème catégorie), mise à la retraite anticipée du titulaire du plan de son époux ou de son partenaire pacsé, création ou reprise d’entreprise (Dutreil), sortie de titres en liquidation judiciaire (article L221-32 du code monétaire et financier). Dans ces cas sauf celui de la création ou reprise d’une entreprise (Dutreil) il est possible ensuite d’effectuer de nouveaux versements.
  2. Sauf décès du titulaire.
  3. Pour les PEA ouverts depuis le 1er janvier 2018, les gains sont soumis aux prélèvements sociaux au taux en vigueur au moment du retrait. Le taux des prélèvements sociaux est actuellement de 17,2%.

Quel est l’Intérêt du PEA en comparaison du CTO ?

Le compte-titres ordinaire ou CTO constitue l’autre formule existante pour entrer sur le marché de la bourse. Tous les gains sont soumis aux PFU (prélèvements forfaitaires unique de 30%, aussi appelée Flat Tax).

Pour le PEA, la fiscalité est la même tant que ce dernier est inférieur à 5 ans si vous choisissez l’option pour la Flat tax ; autrement dit, si vous souhaitez récupérer vos gains avant 5 ans et que votre tranche d’imposition est égale ou supérieure à 30%, l’intérêt d’un PEA est nul, car avec cet outil, tous les actifs en bourse ne sont pas éligibles et un retrait entrainera sa clôture (et donc son antériorité).

Exemple :

Je détiens un PEA/CTO sur lequel j’ai réalisé 5000€ de plus-value.

Avec le CTO, je serai quoi qu’il en soit imposé sur 30% de ce montant soit 1500€ ; gain net de 3500€.

Avec le PEA, si ce dernier a plus de 5 ans, je serai imposé sur 17,2% (prélèvements sociaux) soit 860€ ; gain net de 4140€.

Avec le PEA, si ce dernier a moins de 5 ans, plusieurs cas possibles :

  • Je suis imposé à au moins 30%, je choisis la flat tax et je paierai 1500€ comme pour le CTO
  • Je suis imposé à moins de 30%, je choisis l’imposition classique sur le revenu et le montant des 5000€ se rajoutera à mon revenu fiscal de référence.

Cependant, mon PEA sera clôturé automatiquement !

Le PEA ne peut s’envisager que sur le LT ; il est de ce fait plus intéressant après et pour tout le monde, car sa seule imposition sera les prélèvements sociaux, soit 17,2%. De plus, une fois les 5 ans passés, les retraits partiels sont autorisés sans clôture automatique du PEA !

Comment choisir entre PEA et CTO ? Et quel PEA choisir ?

Tout dépend de votre profil d’investisseur. Pour trader sur du court-terme, le CTO est souvent recommandé, car tous ce qui est tradable peut y être inclus. Si vous souhaitez récupérer vos gains rapidement et que vous êtes fortement imposé, également.

Sur le LT, pour ce qui est éligible, le PEA est plus intéressant. Mais les deux sont complémentaires. Rien ne vous empêche, et c’est recommandé, d’avoir les deux !

Pour le choix de votre PEA, ne vous arrêtez pas uniquement aux frais de courtage. Il s’agira d’un choix prépondérant certes, mais d’autres questions doivent vous venir à l’esprit :

  • Quel type d’investisseur suis-je ? A quelle fréquence vais-je passer des ordres ? Un trader qui passe 1 ordre par mois et l’autre 50 n’ont pas les mêmes besoins.
  • Est-ce-que je veux moi-même arbitrer ou passer en gestion pilotée ? En gestion pilotée, vous ne faites rien, le courtier s’occupe de tout et prélève un % à l’année.
  • Est-ce que je veux récupérer mes gains rapidement ? Ouvrir un PEA et récupérer ses gains 6 mois après, cela n’aura aucun intérêt.
  • Sur quels marchés je veux trader ? En fonction des courtiers, tous les mêmes marchés ne sont pas accessibles (dans le cadre d’un PEA).
  • Quel est le montant moyen de mon ordre ? Les prix varient énormément en fonction des montants des ordres. Tentez de calculer un montant moyen et de comparer les prix des différents courtiers dans ces fourchettes.
  • Quels bonus je souhaite avoir ? Certains courtiers proposent Proréaltime, d’autres vous permettront d’avoir votre banque et votre PEA ensemble etc.

D’autres critères peuvent également rentrer en compte telle que l’interface, la présence pour certains courtiers de fonds à 0% (sans frais) etc.

Il vous appartient de regarder pour chacun ses spécificités, le tableau fournit ci-dessous ne vous donnera qu’un avis indicatif pour vous permettre de présélectionner quelques courtiers. La seule chose à retenir est de bannir les banques traditionnelles, très onéreuses et sans valeur ajoutée. J’ai pris dans mon comparatif l’exemple de ma banque « physique ». En manière générale (et c’est normal, les agences n’étant pas gratuites), elles seront beaucoup plus chères que leurs concurrentes en ligne. Si le prix n’est absolument pas un critère pour vous, vous pouvez toujours demander à votre banque actuelle ses tarifs.

La note donnée est purement personnelle, et les prix à jour du 22/04/2020.

Enfin, bon à savoir, il est possible de transférer son PEA vers un autre courtier, celui-ci prenant généralement à sa charge une grande partie des frais de transfert. Vous ne perdrez pas l’antériorité acquise !

Nom de l’établissementGestion déléguée (ou possibilité)Frais annuels (garde, inactivité etc).Frais ordre Marché EuronextFrais ordre Marché étrangersBONUSNote /10
Crédit MutuelOUI6,60€ par ligneMinimum 8€Le café en agence2/10. Si le prix n’est vraiment pas une priorité, possibilité de tout grouper dans sa banque actuelle.
YOMONIOUI1,6% tout compris (uniquement gestion déléguée)0€Rien à faire7/10. La seule bonne alternative en gestion déléguée. Grosse performance (+20% en 3 ans)
Bourse directNON0€Sur Euronext : Jusqu’à 500€ : 0,99€ De 500 à 1000€ : 1,99€ De 1000 à 2000€ : 2,90€ De 2000 à 4400 : 3,80€ Au delà : 0,09% soit 3,96€ minimumLondres et Francfort = 0,15%, mini 15€ Espagne, Portugal et Suisse 0,20% min. 18 € AUTRES MARCHÉS : 0,48%, minimum 41,90€8/10. La moins chère. Possibilité de mettre le CTO aussi comme ça tout en un.
BoursoramaOUI0€Profil Débutant : 1,99€ l’ordre jusq’à 500€, 0,60% au-delà.0,45% sur le montant de l’ordre, 32€ minimum5/10. Pour petits portefeuilles et uniquement <500€ sinon confiscatoire.
BoursoramaOUI0€Profil Classic : Jusqu’à 1000€ : 5,50€ ; au-delà, 0,48%. 1 transaction mini par mois.0,45% sur le montant de l’ordre, 32€ minimum4/10. Frais dans la moyenne et obligation de faire un ordre par mois.
BoursoramaOUI0€TRADER : Pour un ordre supérieur à 3500€, 16,65€ jusqu’à 7750€. Au-delà, 0,22% sur le montant total de l’ordre. 1 transaction mini par mois.0,45% sur le montant de l’ordre, 32€ minimum4/10. Frais dans la moyenne et obligation de faire un ordre par mois.
BoursoramaOUI0€Ultimate trader : 9,90€ par transaction supérieure à 10000€. Au-delà, 0,12% sur le montant de l’ordre. 30 transactions mini par mois.0,45% sur le montant de l’ordre, 32€ minimum4/10. Doit y avoir mieux pour les traders pro.
B for BANKNON0€De 0 à 1000 : 2,5€ De 1000 à 3000 : 5€ >à 3000 : 0,13%, mini 10€Marchés étrangers : Jusqu’à 7700€ 18€ Au-delà, 18€ + 0,23% sur la partie supérieureVersion simplifiée (mais temps réel) de Pro réal time offerte au lieu de 15 € par moisNote : 8/10. La mieux avec bourse direct sauf si gros ordres. Réelle banque donc possible de tout grouper. Gros plus de PRT.
FORTUNEOOUI0€OPTIMUM : 1,95€</= à 500€ 3,90€ de 500 à 2000€ 0,2% au-delà.Marchés Europe présents sur fortuneo.fr :.0,20 % min. 20 € + 30 € de frais de brokers étrangers100 ordres offerts les 2 premiers mois si ouverture en ce moment.6/10 Mieux que l’offre découverte de Boursorama. Pour petits portefeuilles.
FORTUNEOOUI0€TRADER ACTIF 9,50€ pour ordre inférieur à 10000€. 0,12% au-delà. Minimum 30 transactions par mois ou 90 sur trimestre.Marchés Europe présents sur fortuneo.fr :0,20 % min. 20 € + 30 € de frais de brokers étrangers100 ordres offerts les 2 premiers mois si ouverture en ce moment.5/10. Frais dans la moyenne, mieux ailleurs.
BINCKNON0€TARIF CLASSIQUE :Inférieur à 1000€ : 2,5€ Entre 1000 et 5000€ : 5€ Entre 5000 et 7500€ : 7,5€ Entre 7500 et 10000€ : 10€ Au délà : 0,10%Francfort (XETRA), Madrid, Milan, Dublin, Vienne, Londres,Zurich, Copenhague, Helsinki, Luxembourg, Oslo, Stockholm 15€+0,15%Proréaltime inclus jusqu’au 31/12.Note : 7/10. La mieux après Boursedirect et BforBank PRT inclus également
BINCKNON0€TARIF 30 ordres par mois : 9€ par ordre Au-delà de 10000€ 0,09%.Francfort (XETRA), Madrid, Milan, Dublin, Vienne, Londres,Zurich, Copenhague, Helsinki, Luxembourg, Oslo, Stockholm : 15€+ 0,15%Proréaltime inclus jusqu’au 31/12. Attention, payant après….Note : 3/10. Intérêt vraiment réduit par rapport à l’offre classique.

Laisser un commentaire