La hausse des métaux

La hausse des métaux

Publié le 15/01/2006 par Roger Lecut | Les conseils

La courbe d'Hubbert nous réserve bien des inquiétudes

A lire sans tarder

Roger LECUT

BEAU TEMPS POUR LES FERRAILLEURS !

Avez-vous remarqué l'atmosphère de nos rues en ce moment. Bien sûr, la gaieté des dernières fêtes, les flonflons et décorations ont été à la source de bien de satisfactions.

Personnellement, je me suis amusé à écouter la bataille des ferrailleurs. Nos « marchands de loques » n'hésitent même plus à « passer » le dimanche pour ramasser gratis nos « vieilles fouffes » mais surtout nos frigos, machine à laver, vieux cuivre, zinc, batteries, vielles voitures et j'en passe.

En ce moment, ils font la file au centre de tri des déchets solides et essayent de vendre leur cargaison au meilleur prix. Si discrètement, vous écoutez leur conversation, vous apprendrez que le plastique blanc des frigos est très recherché, que l'argent est au plus haut depuis 21 mois (faudra faire « blinquer» les couverts de grand-mère), que le cuivre vole de sommet en sommet en raison dune pénurie de l'offre mondiale, que l'aluminium est au plus haut depuis plus de dix ans et que les breloques en or valent leur « pesant d'or ».

Bref, tous les métaux sont à la hausse et le fait d'obtenir quasi pour rien cette miraculeuse manne , commence à enrichir ces professionnels de la rue.

Je vous avouerai que pour la fin d'année, j'ai fréquenté la bijouterie du coin. Là aussi, nous avons discuté de l'évolution de l'or au dessus de 500 $ depuis 18 ans et de celle du platine qui dépasse les 1000 dollars l'once après 25 ans de stagnation.

Près de notre « Fabrique de fer de Charleroi », j'ai entendu des ingénieurs discuter de la hausse impressionnante du palladium. Bref, sortez de chez vous et vous apprendrez que beaucoup sont concernés par ce retournement mondial des métaux ?

Chez votre coiffeur, vous entendrez aussi que tout cela arrive à cause des Chinois. C'est en partie vrai, car pour ceux-ci, lor par exemple, est source de bonheur et de prospérité. Et dès qu'ils quittent le seuil de pauvreté, leur premier geste, est de transformer leur premier gros Yuan contre quelques grammes d'or. Cela a le mérite de les rendre plus heureux et plus confiant dans l'avenir. Or chez les Chinois, il y a un tas de candidats à l'achat de métal jaune. La production de trois années ne suffirait pas à combler la simple demande des « nouveaux riches ».

Il faut reconnaître que des spéculateurs et des fonds d'investissement investissent maintenant dans les métaux car ils sont devenus des placements alternatifs à nos placements traditionnels en raison de leur résistance aux risques inflationnistes. Il paraît aussi que nos Banques Centrales examinent la possibilité de lui accorder une nouvelle chance. En fait, elles pensent lui redonner le rôle qu'il jouait auparavant.

Toutefois, en cyclologie boursière, je me suis attardé sur « the Hubbert curve» . Ce géophysicien est décédé en 1989. Ces travaux sont toujours consultés à ce jour. Considéré comme une autorité compétente, Mr King Hubbert a travaillé comme consultant pour la firme Shell et pour l'Institut Américain du Pétrole. Ces modèles prédictifs sur les découvertes et l'épuisement des nappes pétrolifères sont la coqueluche des Etats producteurs. Non seulement, il a prévu la fin du pétrole, mais aussi le déclin des matières premières. Je vous invite à regarder et à zoomer les graphiques ci-après :

Ceux-ci indiquent clairement le déclin, non seulement du pétrole, mais aussi des matières premières et de l'or et autres métaux.

Que faire ? Je serais enclin à partager lavis des Chinois qui s'intéressent à l'or mais pensent que l'argent a de nouveau un rôle à jouer dans les placements. L'or pourrait continuer à monter, mais l'argent métal pourrait bien faire un « rally » sensationnel. Souvenez-vous du temps de l'argent sonnant et trébuchant : l'or et l'argent avaient même pouvoir de payement . Cela, nous en discuterons au cours de cyclologie boursière appliquée qui se donne à la Bourse de Bruxelles, les lundis 16, 23 et 30 janvier ainsi que le 6 février 2006.