19 juin 2024 6h28

Le petit mot boursier de Roger Lecut (16 avril 2023)

lecut petit mot 16-04-2023

CHERS INVESTISSEURS, bonjour.

Il est temps de revenir sur terre, hier le soleil a brillé toute la journée. Aujourd’hui, il faut mieux lire un bouquin à l’intérieur. Le climat est déconcertant, c’est un peu comme la Bourse. Pourtant, celle-ci ne l’est pas. Bien entendu, si vous lisez sporadiquement les infos, vous passez de l’optimisme à l’amertume de façon constante. Le mieux, c’est de regarder l’évolution graphique et vous verrez que les embellies devraient arriver. La Bourse n’est pas toujours le Temple des regrets. Je dois avouer que le marché a été secoué par de nombreuses envolées et corrections ces derniers temps. Pardi, une nuée de nouvelles inquiétantes. Nous avons eu des peurs à doses régulières : hausse incessante des taux, panique bancaire, spectre de la récession, climat géopolitique, craintes sur les bénéfices mais envolée des dividendes. Force est de constater que nous jouons à saute-mouton. Ce qui remonte le moral, c’est de voir que ceux qui préconisent de vendre sont incapables de faire baisser les prix. Je dirais même plus, ils ne parviennent même pas à les maintenir.

Les raisons semblent cycliques. Le graphique du VIX qui est l’index de référence de la volatilité nous indique qu’on a connu des plus bas dans le passé.

Nous sommes passons hier de 18,20 à 17,07 et il pourrait encore baisser ; cela renforcerait le trend haussier du marché.

Si je jette un coup d’œil sur les taux appliqués aux bons du Trésor américain, et plus spécialement sur le taux à 10 ans, je remarque que celui-ci a fortement chuté lors de la panique de mars 2022. Ce devrait être le contraire si le marché s’inquiétait réellement d’une augmentation des taux de la Fed. Oui, cela inquiète mais si on avait des craintes de voir les taux beaucoup plus élevés dans un proche avenir, je pense que le dix ans n’évoluerait pas aussi bas qu’en ce moment. De diverses lectures, j’en tire la conclusion que la plupart des gros investisseurs croient que la Fed baissera même ses taux d’ici la fin de l’année.

Ce qui ne rassure pas certains acteurs du marché, ce sont les emplois. L’économie américaine est moins morose que prévu. En effet surtout depuis le dernier rapport sur l’emploi qui révèle que les embauches nouvelles ont atteint le chiffre de 236 000. Un chiffre moindre par rapport à la moyenne des six derniers mois de 334 000. Toutefois, il faut se dire que le taux de chômage a encore chuté de 3,6 à 3,5 %. Le chômage devrait augmenter pour tranquilliser la menace inflationniste.

J’en ai déjà parlé, pour soutenir les cours des sociétés ont augmenté leur dividende malgré des bénéfices en baisse. Mais, en fait les américains continuent à travailler et à gagner de beaux salaires. Nous ne devrions pas être surpris de voir les bénéfices remonter à nouveau et engendrer ainsi une tendance haussière à la bourse. Déjà, nous remarquons que les creux sont de moins en moins profonds et que les hauts sont de plus en plus hauts. C’est une belle image qui projette un avenir plus souriant.

Pour répondre à la critique boursière d’un désabusé, je dirais qu’il est très facile d’être pessimiste lorsque le marché semble ne plus avoir de direction précise. Toutefois, le fait de voir la bourse se maintenir et non point s’effondrer à nouveau est un signe qui devrait nous pousser à croire à une belle reprise dans les mois qui viennent. Ce sont ces meneurs de bourse qui amènent le soleil.

Voici quelques évolutions à remarquer :

Et voici quelques valeurs de Belgique

Bonne lecture, bon soleil et bon dimanche. Roger LECUT PROFESSEUR DE CYCLOLOGIE BOURSIERE

Roger Lecut

By Roger Lecut

Je propose un cours en ligne sur la cyclologie boursière accessible gratuitement. Des analyses boursières régulières des actions et indices boursiers. Gazette de l'investisseur avisé : Chaque mois et ceci depuis l'année 2003, je vous propose une gazette boursière pour investir en bourse. Dans cette gazette je présente et commente des graphiques boursiers de valeurs françaises et internationales. J'analyse aussi les indices internationaux (Cac 40, Nasdaq, Dow Jones, ...) en me basant essentiellement sur les graphiques et les cycles économiques et boursiers. J'étudie aussi les fondamentaux des sociétés et je prends aussi en compte le contexte économique actuel (santé des différents secteurs d'activité, conflits militaires, devises, stocks des matières premières, économie globale, ...). Bonne lecture à tous. Roger LECUT Professeur de Cyclologie boursière Ancien Administrateur et ancien Vice-Président d'INVESTA

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *