19 juin 2024 5h17

Le petit mot boursier de Roger Lecut (23 avril 2023)

lecut petit mot 23-04-2023

Chers investisseurs,

Peu de changements depuis la semaine dernière ; les infos géopolitiques sombrent dans le commun et n’émeuvent quasi plus personne. Le scandale devient tout aussi commun et les infos ne sont pas plus fiables. Alors, je regarde de plus en plus mes graphiques et voici une méthode rapide pour se rassurer.

Voici par exemple la valeur UCB qui rallie 65 % en pourcentage d’avis d’achat avec un potentiel de hausse de près de 13 %. Le graphique me signale que les titres sont accumulés par les gros porteurs depuis la mi-mars, que le volume frétille avec la moyenne, mais que finalement, nous sommes dans le vert depuis la première semaine d’avril avec une balance volumétrique qui indique que le volume des achats est supérieur à celui des ventes.

J’ai ajouté l’ATR (Average True Range) (la montagne en arrière fond des volumes). C’est un indicateur qui évalue la volatilité des cours. Il représente la moyenne mobile des « True Range » sur une période donnée. Le True Range correspond selon l’inventeur Welles à la valeur maximum parmi 3 écarts : à savoir entre « Plus haut du journalier – Plus bas journalier », ensuite entre «cours de clôture de la veille – plus haut du jour » et aussi l’écart entre le « cours de clôture de la veille – plus bas du jour ». Cela se fait bien entendu par ordinateur Avec ce calcul, on détermine la volatilité du marché afin de déterminer un écart type qui détermine le risque du marché.

Se positionner lors d’un pic de l’ATR entraîne une forte fluctuation des cours car un ATR élevé démontre une forte intensité sur le marché. Par contre, un ATR faible démontre une faible intensité sur le marché.

L’ATR est donc utilisé pour mesurer la volatilité au moment présent. Si l’ATR est en forte augmentation, il faut s’attendre à un mouvement rapide des marchés, comme lors d’un écartement des bandes de Bollinger et le danger d’entrer au mauvais moment sur le marché est réel.

Celui de UCB est de 1,4 donc faible avec un objectif médian de 98,70 euros.

La valeur SOLVAY A UN OBJECTIF médian de 121,5 euros et un ATR faible de 2,17

SOFINA a malgré la jeunesse des valeurs en portefeuille, un objectif médian de 335,70 euros mais un ATR de 5,68 qui diminue quand même grandement. On constate déjà une amélioration de l’accumulation des titres et un volume qui augmente. Toutefois, la balance de celui-ci est négative pour l’instant.

AGEAS A UN OBJECTIF MEDIAN DE 48,30 euros et son ATR n’est plus que de 0,78. C’est donc une bonne chose. Toutefois, il y a un dégagement de certains petits investisseurs et l’accumulation n’est pas au rendez-vous. Il est vrai que la société ne rachète plus ses actions pour l’instant.

UMICORE A UN OBJECTIF MEDIAN DE 34,60 EUROS et son ATR est de 0,69. Mais pour l’instant, les acheteurs ne sont pas au RDV.

MELEXIS EST SURACHETEE avec un objectif de cours à 94 euros. Il y a de gros vendeurs et l’ATR reste à 2,82.

B POST est en période d’accumulation et son ATR n’est pas encore trop élevé à 0,12. La balance des volumes est vraiment positive.

Je termine avec COLRUYT. Une valeur qui semble oubliée avec un trend baissier et des volumes vraiment minimes. L’ATR est de 0,58. Il devrait se redresser, lentement mais sûrement. Voilà, à vous de bien réflèchir : s’informer, réflèchir et agir.

N’oubliez donc pas le dernier des verves boursiers.

Roger LECUT Professeur de Cyclologie Boursière.

Roger Lecut

By Roger Lecut

Je propose un cours en ligne sur la cyclologie boursière accessible gratuitement. Des analyses boursières régulières des actions et indices boursiers. Gazette de l'investisseur avisé : Chaque mois et ceci depuis l'année 2003, je vous propose une gazette boursière pour investir en bourse. Dans cette gazette je présente et commente des graphiques boursiers de valeurs françaises et internationales. J'analyse aussi les indices internationaux (Cac 40, Nasdaq, Dow Jones, ...) en me basant essentiellement sur les graphiques et les cycles économiques et boursiers. J'étudie aussi les fondamentaux des sociétés et je prends aussi en compte le contexte économique actuel (santé des différents secteurs d'activité, conflits militaires, devises, stocks des matières premières, économie globale, ...). Bonne lecture à tous. Roger LECUT Professeur de Cyclologie boursière Ancien Administrateur et ancien Vice-Président d'INVESTA

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *